Vie Politique et Philosophique Index du Forum
Vie Politique et Philosophique
Forum en vue de débattre de l'actualité politique…Échanger les idées et les opinions en toute sérénité, loin du tumulte ambiant.
Répondre au sujet
le contrat social, duquel droit des citoyens.
Persefonh
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 340
Localisation: Pas très éloignée du Styx
Féminin
Point(s): 385
Moyenne de points: 1,13
Répondre en citant
PublicitéSupprimer les publicités ?
le contrat social se décline sous différents aspects, contractualisme et théorie du contrat sont de ceux-là.

la lecture, la compréhension et l'acceptation du principe de contrat social est par conséquent variable.
dans ses formes les plus connues, il est défini selon la philosophie de Rousseau par l'intérêt général.
dans la conception de Locke, il réfère à la propriété et à la liberté.
selon Hobbes, il se traduirait par une approche de la sécurité et la vie de chacun.

ainsi, Rousseau et Hobbes inscrivent leurs logiques dans le sens de rompre avec l'état de nature, quand Locke entend de son coté le garantir.

dans un domaine moins philosophique et en s'écartant des théories du contrat, il n'est pas rare d'entendre parler de contrat social dans l'actualité, mais duquel s'agit-il lorsqu'il est mentionné dans les discussions politiques d'aujourd'hui ?



_________________
Ce n'est pas assez d'avoir l'esprit bon, mais le principal est de l'appliquer bien.
René Descartes
le contrat social, duquel droit des citoyens.
ophris
Invité

Hors ligne

Répondre en citant
Persefonh a écrit:
le contrat social se décline sous différents aspects, contractualisme et théorie du contrat sont de ceux-là.

la lecture, la compréhension et l'acceptation du principe de contrat social est par conséquent variable.
dans ses formes les plus connues, il est défini selon la philosophie de Rousseau par l'intérêt général.
dans la conception de Locke, il réfère à la propriété et à la liberté.
selon Hobbes, il se traduirait par une approche de la sécurité et la vie de chacun.

ainsi, Rousseau et Hobbes inscrivent leurs logiques dans le sens de rompre avec l'état de nature, quand Locke entend de son coté le garantir.

dans un domaine moins philosophique et en s'écartant des théories du contrat, il n'est pas rare d'entendre parler de contrat social dans l'actualité, mais duquel s'agit-il lorsqu'il est mentionné dans les discussions politiques d'aujourd'hui ?






Bonjour persefonh


Intéressant sujet...
Il faut lire si ce n'est déjà fait le duel épistolaire entre voltaire et Rousseau ,ces deux grands du XVIIIe siecle sur la condition sociale


VOLTAIRE né dans un milieux bourgeois écrivain  caustique et brillant causeur ,symbole du raffinement aristocratique de l'ancien régime ,s'accommode bien des inégalités sociales et de l'absolutisme monarchique .tant que celui-ci respecte les «philosophes» tels que lui.
Vaguement deiste,et  absolument anticlerical . Il ne manque pas de dénoncer  l'intolérance lorsqu'elle est le fait des catholiques et se montre particulièrement violent et injuste à l'égard de ses contradicteurs tels que freron et surtout Rousseau qui le lui rend bien.


J.J.ROUSSEAU né d'une famille modeste ,esprit tourmenté ,sensible à la misère du peuple et aux injustices sociales, est torturé par l'écart entre son aspiration et la vérité,  et sa difficulté à vivre dans la société des hommes , ce qui le rend un peu paranoïaque.
Il formule un message politique sur«  la condition sociale,» qui aura une très grande influence sur les générations suivantes, à savoir: 


L'omme est né naturellement bon et à été corrompu par la vie et la société et l'établissement du droit de propriété ,pour remédier à cette corruption il est important d'instaurer la DÉMOCRATIE .


LAQUELLE?


Et la france d'aujourd'hui à suivi quel modèle? La voltairienne ou la rousseauiste?


Pour ma part je pense que ce duel entre les deux et fort bon à lire et pas seulement pour les joutes .
Il me semble que nous vivons  une sorte de democratie d'un melange des deux , et donc qui plait aux uns et pas aux autres et il y aura de plus en plus d'insatisfaits si l'education d'emile est négligé à sa base.


Je suis tombé par terre c'est la faute à VOLTAIRE 
Le nez dans le ruisseau ,c'est la faute à ROUSSEAU.


le contrat social, duquel droit des citoyens.
Persefonh
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 340
Localisation: Pas très éloignée du Styx
Féminin
Point(s): 385
Moyenne de points: 1,13
Répondre en citant
ophris a écrit:

Persefonh a écrit:
le contrat social se décline sous différents aspects, contractualisme et théorie du contrat sont de ceux-là.

la lecture, la compréhension et l'acceptation du principe de contrat social est par conséquent variable.
dans ses formes les plus connues, il est défini selon la philosophie de Rousseau par l'intérêt général.
dans la conception de Locke, il réfère à la propriété et à la liberté.
selon Hobbes, il se traduirait par une approche de la sécurité et la vie de chacun.

ainsi, Rousseau et Hobbes inscrivent leurs logiques dans le sens de rompre avec l'état de nature, quand Locke entend de son coté le garantir.

dans un domaine moins philosophique et en s'écartant des théories du contrat, il n'est pas rare d'entendre parler de contrat social dans l'actualité, mais duquel s'agit-il lorsqu'il est mentionné dans les discussions politiques d'aujourd'hui ?







Bonjour persefonh


Intéressant sujet...
Il faut lire si ce n'est déjà fait le duel épistolaire entre voltaire et Rousseau ,ces deux grands du XVIIIe siecle sur la condition sociale


VOLTAIRE né dans un milieux bourgeois écrivain  caustique et brillant causeur ,symbole du raffinement aristocratique de l'ancien régime ,s'accommode bien des inégalités sociales et de l'absolutisme monarchique .tant que celui-ci respecte les «philosophes» tels que lui.
Vaguement deiste,et  absolument anticlerical . Il ne manque pas de dénoncer  l'intolérance lorsqu'elle est le fait des catholiques et se montre particulièrement violent et injuste à l'égard de ses contradicteurs tels que freron et surtout Rousseau qui le lui rend bien.


J.J.ROUSSEAU né d'une famille modeste ,esprit tourmenté ,sensible à la misère du peuple et aux injustices sociales, est torturé par l'écart entre son aspiration et la vérité,  et sa difficulté à vivre dans la société des hommes , ce qui le rend un peu paranoïaque.
Il formule un message politique sur«  la condition sociale,» qui aura une très grande influence sur les générations suivantes, à savoir: 


L'omme est né naturellement bon et à été corrompu par la vie et la société et l'établissement du droit de propriété ,pour remédier à cette corruption il est important d'instaurer la DÉMOCRATIE .


LAQUELLE?


Et la france d'aujourd'hui à suivi quel modèle? La voltairienne ou la rousseauiste?


Pour ma part je pense que ce duel entre les deux et fort bon à lire et pas seulement pour les joutes .
Il me semble que nous vivons  une sorte de democratie d'un melange des deux , et donc qui plait aux uns et pas aux autres et il y aura de plus en plus d'insatisfaits si l'education d'emile est négligé à sa base.


Je suis tombé par terre c'est la faute à VOLTAIRE 
Le nez dans le ruisseau ,c'est la faute à ROUSSEAU.

bonsoir Ophris

à mon avis, le contrat social est devenu illisible car il repose maintenant sur différents socles, dont certains comme le colbertisme qui ne relève pourtant pas d'un contractualisme.

la France à un peu de mal à trouver son contrat, on peut constater que la conception de Hobbes à moindre portée, mais celles de Locke ou Rousseau conviendraient à définir ce contrat.
cependant, les deux sont opposés sur certains points.

c'est ce que l'on constate aujourd'hui, on a rajouté des couches aux contrat social au gré de l'histoire, au point de créer des contradictions dans certaines de ses compréhensions et applications.



_________________
Ce n'est pas assez d'avoir l'esprit bon, mais le principal est de l'appliquer bien.
René Descartes
le contrat social, duquel droit des citoyens.
ophris
Invité

Hors ligne

Répondre en citant
Bonsoir persefonh rien à redire c'est assez vrai.


le contrat social, duquel droit des citoyens.
Persefonh
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 340
Localisation: Pas très éloignée du Styx
Féminin
Point(s): 385
Moyenne de points: 1,13
Répondre en citant
ophris a écrit:

Bonsoir persefonh rien à redire c'est assez vrai.

afin d'être plus précise, je dirai que Rousseau fait partie du contrat social, mais que Voltaire est reconnu bien plus par ses oeuvres que par sa philosophie.
c'est d'ailleurs, je crois, pour ses oeuvres en principal qu'il a été reconnu et acclamé à la fin de sa vie et mis au Panthéon  ?



_________________
Ce n'est pas assez d'avoir l'esprit bon, mais le principal est de l'appliquer bien.
René Descartes
le contrat social, duquel droit des citoyens.
ZeM


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 1 373
Localisation: Laval
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 1 463
Moyenne de points: 1,07
Répondre en citant
Persefonh a écrit:
le contrat social se décline sous différents aspects, contractualisme et théorie du contrat sont de ceux-là.

la lecture, la compréhension et l'acceptation du principe de contrat social est par conséquent variable.
dans ses formes les plus connues, il est défini selon la philosophie de Rousseau par l'intérêt général.
dans la conception de Locke, il réfère à la propriété et à la liberté.
selon Hobbes, il se traduirait par une approche de la sécurité et la vie de chacun.

ainsi, Rousseau et Hobbes inscrivent leurs logiques dans le sens de rompre avec l'état de nature, quand Locke entend de son coté le garantir.

dans un domaine moins philosophique et en s'écartant des théories du contrat, il n'est pas rare d'entendre parler de contrat social dans l'actualité, mais duquel s'agit-il lorsqu'il est mentionné dans les discussions politiques d'aujourd'hui ?


Le contrat social, c'est pas ce qu'on dit quand les "partenaires sociaux" passent leur temps à discuter ? Ou je confond avec autre chose...



_________________
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied

High Hopes; Pink Floyd
Visiter le site web du posteur
le contrat social, duquel droit des citoyens.
Persefonh
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 340
Localisation: Pas très éloignée du Styx
Féminin
Point(s): 385
Moyenne de points: 1,13
Répondre en citant
ZeM a écrit:
Persefonh a écrit:
le contrat social se décline sous différents aspects, contractualisme et théorie du contrat sont de ceux-là.

la lecture, la compréhension et l'acceptation du principe de contrat social est par conséquent variable.
dans ses formes les plus connues, il est défini selon la philosophie de Rousseau par l'intérêt général.
dans la conception de Locke, il réfère à la propriété et à la liberté.
selon Hobbes, il se traduirait par une approche de la sécurité et la vie de chacun.

ainsi, Rousseau et Hobbes inscrivent leurs logiques dans le sens de rompre avec l'état de nature, quand Locke entend de son coté le garantir.

dans un domaine moins philosophique et en s'écartant des théories du contrat, il n'est pas rare d'entendre parler de contrat social dans l'actualité, mais duquel s'agit-il lorsqu'il est mentionné dans les discussions politiques d'aujourd'hui ?


Le contrat social, c'est pas ce qu'on dit quand les "partenaires sociaux" passent leur temps à discuter ? Ou je confond avec autre chose...


bonsoir Zem

le plus simplement du monde, on parle de dialogue social dans ce cas. lol



_________________
Ce n'est pas assez d'avoir l'esprit bon, mais le principal est de l'appliquer bien.
René Descartes
le contrat social, duquel droit des citoyens.
Herakles77


Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2013
Messages: 1 642
Localisation: 77
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Point(s): 1 489
Moyenne de points: 0,91
Répondre en citant
il est vrai que le dialogue social avec des syndicats qui se velent plus a gauche que la gauche et qui reve d'URSS on arrivera a rieb-n CGT ET FO ne represente rien



_________________
Philippe Terrier-salvinien
le contrat social, duquel droit des citoyens.
registe 1
Invité

Hors ligne

Répondre en citant
j crois pas trop aux dialogue social aucun syndica ne ma jamais defendu car j amais syndique Sad


le contrat social, duquel droit des citoyens.
Herakles77


Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2013
Messages: 1 642
Localisation: 77
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Point(s): 1 489
Moyenne de points: 0,91
Répondre en citant
idem a part la CFDT ET CFTC  PAS EXTREMISTE LES AUTRES



_________________
Philippe Terrier-salvinien
le contrat social, duquel droit des citoyens.
Persefonh
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 340
Localisation: Pas très éloignée du Styx
Féminin
Point(s): 385
Moyenne de points: 1,13
Répondre en citant
registe 1 a écrit:
j crois pas trop aux dialogue social aucun syndica ne ma jamais defendu car j amais syndique Sad


bonsoir Registe

les syndicats n'existaient pas en ces temps où philosophait J. J. Rousseau

"Du contrat social ou principes du droit politique", dont c'est le titre complet de l'ouvrage qui parle de sa conception du contrat, date de 1762.



_________________
Ce n'est pas assez d'avoir l'esprit bon, mais le principal est de l'appliquer bien.
René Descartes
le contrat social, duquel droit des citoyens.
ophris
Invité

Hors ligne

Répondre en citant
Persefonh a écrit:
registe 1 a écrit:
j crois pas trop aux dialogue social aucun syndica ne ma jamais defendu car j amais syndique Sad



bonsoir Registe

les syndicats n'existaient pas en ces temps où philosophait J. J. Rousseau

"Du contrat social ou principes du droit politique", dont c'est le titre complet de l'ouvrage qui parle de sa conception du contrat, date de 1762.


Absolument ! 
Et contrairement à ce que dit hera,
J'étais syndiquée à cfdt je payais mes cotisations et quand j'ai eu besoin  d'eux ils n'étaient pas la «plus proche des patrons»
C'est donc f.ô qui a défendu mon dossier et très bien defendu ,puisque j'ai eu gain de cause , et pourtant je n'étais pas adhérente chez eux , ne l'ai jamais été,et ne me l'ont jamais demandé, ni si j'étais de gauche ou droite et jamais entendu des propos gauche russophile ,a part defendre mes intérêts...par contre j'ai quitté cfdt et ne me suis plus jamais syndiquée nulle part .
Les syndicats c'est comme les politiciens il a de bonnes gens et de moins bonnes faut pas toujours généraliser


le contrat social, duquel droit des citoyens.
Persefonh
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 340
Localisation: Pas très éloignée du Styx
Féminin
Point(s): 385
Moyenne de points: 1,13
Répondre en citant
ophris a écrit:
Persefonh a écrit:
registe 1 a écrit:
j crois pas trop aux dialogue social aucun syndica ne ma jamais defendu car j amais syndique Sad



bonsoir Registe

les syndicats n'existaient pas en ces temps où philosophait J. J. Rousseau

"Du contrat social ou principes du droit politique", dont c'est le titre complet de l'ouvrage qui parle de sa conception du contrat, date de 1762.


Absolument ! 
Et contrairement à ce que dit hera,
J'étais syndiquée à cfdt je payais mes cotisations et quand j'ai eu besoin  d'eux ils n'étaient pas la «plus proche des patrons»
C'est donc f.ô qui a défendu mon dossier et très bien defendu ,puisque j'ai eu gain de cause , et pourtant je n'étais pas adhérente chez eux , ne l'ai jamais été,et ne me l'ont jamais demandé, ni si j'étais de gauche ou droite et jamais entendu des propos gauche russophile ,a part defendre mes intérêts...par contre j'ai quitté cfdt et ne me suis plus jamais syndiquée nulle part .
Les syndicats c'est comme les politiciens il a de bonnes gens et de moins bonnes faut pas toujours généraliser


bonsoir Ophris

toutefois, quel que soit le syndicat, il ne serait pas légitime de les inclure dans le contrat social qui pour moi doit demeurer un contrat entre l'état et le citoyen.
je ne sais pas si cela est du fait d'une incompréhension ou d'une méconnaissance des citoyens de ce qu'est le contrat social ou si le flou entre dialogue social et contrat social est entretenu volontairement.

le contrat social n'est en rien synonyme de dialogue social et doit demeurer avec les contractants originellement concernés.
il s'agit moins d'un contrat politique que moral à mon avis.



_________________
Ce n'est pas assez d'avoir l'esprit bon, mais le principal est de l'appliquer bien.
René Descartes
le contrat social, duquel droit des citoyens.
Herakles77


Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2013
Messages: 1 642
Localisation: 77
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Point(s): 1 489
Moyenne de points: 0,91
Répondre en citant
La CGT NE REPRESENTE PAS TOUS LES SYNDICATS NON PLS NI FO?La CFDT,LA  CFTC, ne sont pas entremistes et doivent etre présent lors d un dialogue entre état et citoyens,les manipulations de l'état ont existées et peuvent revenir



_________________
Philippe Terrier-salvinien
le contrat social, duquel droit des citoyens.
Persefonh
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 340
Localisation: Pas très éloignée du Styx
Féminin
Point(s): 385
Moyenne de points: 1,13
Répondre en citant
Herakles77 a écrit:
La CGT NE REPRESENTE PAS TOUS LES SYNDICATS NON PLS NI FO?La CFDT,LA  CFTC, ne sont pas entremistes et doivent etre présent lors d un dialogue entre état et citoyens,les manipulations de l'état ont existées et peuvent revenir


il n'en demeure pas moins important de ne pas confondre le contrat social ou contractualisme, et le dialogue social.
ce sont deux choses très différentes.



_________________
Ce n'est pas assez d'avoir l'esprit bon, mais le principal est de l'appliquer bien.
René Descartes
le contrat social, duquel droit des citoyens.
Contenu Sponsorisé


le contrat social, duquel droit des citoyens.
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures  
Page 1 sur 2  

  
  
 Répondre au sujet