Vie Politique et Philosophique Index du Forum
Vie Politique et Philosophique
Forum en vue de débattre de l'actualité politique…Échanger les idées et les opinions en toute sérénité, loin du tumulte ambiant.
Répondre au sujet
Vos poésies, celles que vous écrivez ou celles que vous aimez
Isadora


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juin 2014
Messages: 193
Localisation: Sur les traces de Jean Giraudoux
Féminin Taureau (20avr-20mai) 牛 Buffle
Point(s): 131
Moyenne de points: 0,68
Répondre en citant
PublicitéSupprimer les publicités ?
Bonjour à toutes et tous
Je suis sûre que certains membres de ce forum s'adonnent à la poésie, aiment taquiner Calliope de temps en temps, alors pourquoi ne pas nous faire partager cette passion.
D'autre part, je pense, mais cela n'engage que moi, que faire de la poésie c'est déjà un peu philosopher
Je vais commencer en postant un poème que j'ai écrit il y a quelques temps, 
il rejoint le sujet que j'avais créé en mars sur les droits des animaux. Je l'ai intitulé, tout simplement : La Corrida


                                         



Ils m’ont fait entrer dans l’arène
Et je me prépare au combat
Pour moi, pas de remise de peine
Quel fut mon crime ? Je ne sais pas.


Tant d’hommes tuent, massacrent et violent
Et qui sont libres comme le vent
Moi on me fait jouer le rôle
Du pauvre coupable-innocent.


Aucune issue ne m’est possible
Et je sais que la mort m’attend
L’homme puissant et invincible
Savoure déjà le goût du sang.


Il gesticule et virevolte
Comme pour mieux m’encourager
A le charger, à la révolte…
Un jeu cruel et sans pitié.


Des aiguillons percent mon flanc
Pourtant je suis toujours debout
La fin est proche, je le sens
Mais je me battrai jusqu'au bout.


Ma vie s’échappe peu à peu
Le sable s’abreuve de mon sang
Et déjà se voilent mes yeux
Je suis faible… agonisant…


Il va me porter l’estocade
La foule hurle son impatience
Je lève la tête par bravade
Ma cause était perdue d’avance...


Quel fut mon crime ? Je ne sais pas…


 


Dernière édition par Isadora le Sam 5 Juil - 13:34 (2014); édité 1 fois
Vos poésies, celles que vous écrivez ou celles que vous aimez
ophris
Invité

Hors ligne

Répondre en citant
Mensonge


Bien plus qu'un miroir t'es yeux on reflété
Quelle été  ma beauté et quel était mon charme
J'ai vite su que je n'avais plus rien à espérer
Que j'étais plus que laide et que c'était mon drame


Un regard à suffit pour transpercer mon cœur
Trois paroles inouies changerent le paysage
Que j'avais préparé avec tant de bonheur
Croyant stupidement aux mots de ton message.


Blessée au plus profond de ma féminité
Que dire de la nuit qui assombrit mon âme?
Je n'etais plus qu'une ombre, un souffle un reflet
N'ayant plus rien d'humain même plus une larme


En enfant dépité d'un jouet à bas prix
Tu n'as pas hésité à me mettre en miettes
Je t'avais attendu pourtant comme une amie
Souhaitant apaiser ta propre âme inquiète


Tu n'allas pas plus loin que les apparences
Tu restas prisonnier de ce premier regard
Et tu me m'abandonnas comme epave en souffrance
Je suis la nauffragee du rivage d'espérance.




Merci isadora pour ce post. 
Bonne fin de journée à tout le monde.


Vos poésies, celles que vous écrivez ou celles que vous aimez
Isadora


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juin 2014
Messages: 193
Localisation: Sur les traces de Jean Giraudoux
Féminin Taureau (20avr-20mai) 牛 Buffle
Point(s): 131
Moyenne de points: 0,68
Répondre en citant
Bonjour à toutes et tous
Bonjour Ophris et merci pour ce beau poème


Vos poésies, celles que vous écrivez ou celles que vous aimez
Persefonh
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 340
Localisation: Pas très éloignée du Styx
Féminin
Point(s): 385
Moyenne de points: 1,13
Répondre en citant
bonsoir Isadora

ne possédant aucun sens du rythme, je ne possède pas ce talent.

par conséquent, je ne pourrai que citer des auteurs ou des poèmes qui me parlent.
tel The Raven d'Edgar A. Poe

mais pour ne pas refroidir l'ambiance de ce topic, je citerai Invictus de William E. Henley.
je comprends ce poème comme un symbole de la non résignation.



_________________
Ce n'est pas assez d'avoir l'esprit bon, mais le principal est de l'appliquer bien.
René Descartes
Vos poésies, celles que vous écrivez ou celles que vous aimez
ophris
Invité

Hors ligne

Répondre en citant
Bonjour pers c'est fort bien pourquoi ne pas nous les ecrire  ? Cela nous ferait plaisir 


Vos poésies, celles que vous écrivez ou celles que vous aimez
Persefonh
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 340
Localisation: Pas très éloignée du Styx
Féminin
Point(s): 385
Moyenne de points: 1,13
Répondre en citant
ophris a écrit:
Bonjour pers c'est fort bien pourquoi ne pas nous les ecrire  ? Cela nous ferait plaisir 


bonjour Ophris

ce n'est qu'une copie d'Invictus de William Henley

version originale
Out of the night that covers me,
Black as the pit from pole to pole,
I thank whatever gods may be
For my unconquerable soul.

In the fell clutch of circumstance
I have not winced nor cried aloud
Under the bludgeonings of chance
My head is bloody, but unbowed.

Beyond this place of wrath and tears
Looms but the Horror of the shade,
And yet the menace of the years
Finds and shall find me unafraid.

It matters not how strait the gate,
How charged with punishments the scroll,
I am the master of my fate :
I am the captain of my soul.



_________________
Ce n'est pas assez d'avoir l'esprit bon, mais le principal est de l'appliquer bien.
René Descartes
Vos poésies, celles que vous écrivez ou celles que vous aimez
Persefonh
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 340
Localisation: Pas très éloignée du Styx
Féminin
Point(s): 385
Moyenne de points: 1,13
Répondre en citant
une des traduction française.

Dans les ténèbres qui m'enserrent
Noires comme un puits où l'on se noie
Je rends grâce aux dieux, quels qu'ils soient
Pour mon âme invincible et fière.

Dans de cruelles circonstances
Je n'ai ni gémi ni pleuré
Meurtri par cette existence
Je suis debout, bien que blessé.

En ce lieu de colère et de pleurs
Se profile l'ombre de la Mort
Je ne sais ce que me réserve le sort
Mais je suis, et je resterai sans peur.

Aussi étroit soit le chemin
Nombreux, les châtiments infâmes
Je suis le maître de mon destin
Je suis le capitaine de mon âme.



_________________
Ce n'est pas assez d'avoir l'esprit bon, mais le principal est de l'appliquer bien.
René Descartes
Vos poésies, celles que vous écrivez ou celles que vous aimez
Isadora


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juin 2014
Messages: 193
Localisation: Sur les traces de Jean Giraudoux
Féminin Taureau (20avr-20mai) 牛 Buffle
Point(s): 131
Moyenne de points: 0,68
Répondre en citant
Très beau poème merci beaucoup Persefonh


Vos poésies, celles que vous écrivez ou celles que vous aimez
ophris
Invité

Hors ligne

Répondre en citant
Oui isa absolument magnifique ,je sais pas pourquoi en lisant ces vers  il me font  penser à André chenier.comme un dernier rayon  un dernier zephir
Bonne SOIRÉE et encore merci.


Vos poésies, celles que vous écrivez ou celles que vous aimez
Amaryllis


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2014
Messages: 204
Localisation: Arcadie
Féminin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent
Point(s): 136
Moyenne de points: 0,67
Répondre en citant
Bonsoir Ophris ,IsaDora,Persefonh,et toutes et tous  Mr. Green


Juste un petit coucou,merci pour ce sujet IsaDora , et merci à Persefonh pour Invictus. J'avais posté ce poème sur un autre forum en hommage à Nelson Mandela ,dont c'était le poème préféré,il l'a aidé a tenir , pendant ces années d'incarcération,encore merci à toutes et tous ,je repasserais certainement  Wink belle soirée à tous 


Un poème de Jacques Viallebesset




Le fleuve d’amour


Mon amour est un fleuve qui coule sans retour
Dans les bras duquel tu peux t’endormir
Quand le mal insidieux te calcine et t ‘épuise
Je ne sais rien de ce feu qui te brûle et te guérit
Mais tu peux te laisser aller dans ces courants
D’eau apaisante jusqu’à l’océan bleu
Où il fusionne avec le ciel de nos yeux
Et deviens gouttes de pluie bienfaisante
Pour que notre amour revienne à sa source
Dans un cycle de joie toujours recommencé
Et la danse stellaire de nos eaux mêlées.








Vos poésies, celles que vous écrivez ou celles que vous aimez
registe 1
Invité

Hors ligne

Répondre en citant
waou amarilys magnifique photo


Vos poésies, celles que vous écrivez ou celles que vous aimez
ophris
Invité

Hors ligne

Répondre en citant
registe 1 a écrit:
waou amarilys magnifique photo


C'est beau hein registe! 


Vos poésies, celles que vous écrivez ou celles que vous aimez
ophris
Invité

Hors ligne

Répondre en citant
J'y crois encore


Le vent du coeur souffle très fort
Parfois je pense que j'ai tort
Comment puis je imaginer
Qu'aurait pu et su te donner
La petite chose que je suis
De quoi te rendre heureux à vie.


Et pourtant j'y crois encore
L'amour est toujours le plus fort
Je t'aurais offert dans mes mains
Le feu du jour pris au matin
Ou je consumais ton absence
Dans l'atre ardent de ma souffrance;
suspendue à la source de tes lèvres
 Boire encore toute la sève
Puis dans l'eau pure de tes yeux
Puisée au scintillement des cieux
J'aurais fais éclater sans cesse
Le rire bonheur de la tendresse


Le vent au coeur soufflait trop fort
Et cependant j'y crois encore.
OTKR


Vos poésies, celles que vous écrivez ou celles que vous aimez
registe 1
Invité

Hors ligne

Répondre en citant
:fulgurance:  je m instruit


Vos poésies, celles que vous écrivez ou celles que vous aimez
ophris
Invité

Hors ligne

Répondre en citant
registe 1 a écrit:
:fulgurance:  je m instruit



T'as bien raison , faut pas mourir ignorant.


Vos poésies, celles que vous écrivez ou celles que vous aimez
Contenu Sponsorisé


Vos poésies, celles que vous écrivez ou celles que vous aimez
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures  
Page 1 sur 10  

  
  
 Répondre au sujet