Vie Politique et Philosophique Index du Forum
Vie Politique et Philosophique
Forum en vue de débattre de l'actualité politique…Échanger les idées et les opinions en toute sérénité, loin du tumulte ambiant.
Répondre au sujet
« 2017. Programme sans candidat », par Michel Leis –
GUERIN


Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2016
Messages: 624
Localisation: LE MANS
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 190
Moyenne de points: 0,30
Répondre en citant
PublicitéSupprimer les publicités ?

Bonjour, il y aura un mois qu’est mort Michel Leis, un contributeur éminent du blog de Paul Jorion.
NOTES :

A quelques mois des présidentielles de 2017, la gauche ne peut pas faire l'économie d'un programme. "2017 - Programme sans candidat" est une contribution individuelle à ce débat, rédigée hors de tout cadre contraignant. Plus que jamais, les lignes de fractures se multiplient dans la société française. Comprendre les dynamiques à l'œuvre est un préalable indispensable qui ouvre de nouvelles approches sur des enjeux majeurs : emploi, territoire, partage, rapports de force... Ce programme sort du cadre gestionnaire des partis de gouvernement. Il change les perspectives et se décline en mesures concrètes sans laisser de côté les moyens nécessaires aux actions proposées. Exercice d'équilibrisme entre réformes radicales, pragmatisme et réalisme, ce programme n'épuise pas tous les sujets, il ne peut répondre à des attentes parfois contradictoires, mais il n'ignore pas non plus les contraintes du réel. Si sa lecture contribue un tant soit peu à l'investissement des citoyens dans ce débat, alors, son objectif sera atteint.


Biographie de l'auteur

Michel Leis est un pseudonyme, garant d'une grande liberté de parole. Né en 1960, diplômé de Paris Dauphine, il a occupé différentes responsabilités au sein de grands groupes. Son premier livre, Crises économiques et régulation collective - Le paradoxe du guépard est paru en janvier 2012 aux éditions du Cygne. Depuis mai 2012, il contribue régulièrement au blog de Paul Jorion où il publie de nombreux billets.


Michel avait écrit un livre qui avait été mis en souscription en avril, et ceux dont d’entre vous qui l’ont acheté à cette occasion-là vont le recevoir de manière imminente et ce que j’ai à vous annoncer, c’est que le voilà : Michel Leis, 2017. Programme sans candidat, avec une préface d’un bon auteur également [Paul Jorion].

Un livre important. Un livre important si vous êtes candidat aux élections présidentielles et que vous n’avez pas la moindre idée de quoi dire aux électeurs, eh bien, lisez-le, je sais que vous êtes nombreux ! Bon, trêve de plaisanterie, non, c’est un livre qui propose des idées très importantes. C’est une analyse en profondeur de la société française, c’est une réflexion véritablement sur la France : sur son économie, sur le rapport entre son économie et sa finance, le rapport entre ce qu’on produit en France et ce qu’on consomme. C’est véritablement le type d’analyse économique de la France qu’il faudrait faire – dans cette perspective-là – pour l’avenir.

Alors, c’est un livre important, il faut que vous le lisiez, il faut que vous l’achetiez. C’est publié aux Éditions du Croquant, qui est une petite maison d’édition coopérative qui a publié entre autre plusieurs ouvrages à moi comme Le Prix (2010), la réédition du livre où j’annonçais la crise des subprimes La crise du capitalisme américain (2009). Il y a aussi une réédition de Principes des systèmes intelligents (2012), mon livre d’intelligence artificielle publié à la fin de l’année 1989, et puis aussi une réédition de Les pêcheurs d’Houat (2012), un livre qui condensait ma thèse d’anthropologie économique de l’île d’Houat.


Alors, belle petite maison d’édition et c’est tout à son honneur : c’est un plaisir que ce livre de Michel Leis ait été publié par eux, un excellent livre. Voilà, lisez-le!

Michel a eu le courage d’écrire un billet pour nous quelques jours seulement avant sa mort. Dans des conditions qui étaient, on l’imagine bien, extrêmement dures. Vous pouvez lui rendre hommage en lisant le livre ! Mais il faut le lire de toute manière. C’est un livre excellent, c’est un livre qui, voilà, qui fera date dans la réflexion économique, sur ce qu’est la France en ce moment et ce qu’il faudrait faire.

Voilà, allez, à bientôt !

NB : A quelques mois des présidentielles de 2017, la gauche ne peut pas faire l'économie d'un programme. "2017 - Programme sans candidat" est une contribution individuelle à ce débat, rédigée hors de tout cadre contraignant. Plus que jamais, les lignes de fractures se multiplient dans la société française. Comprendre les dynamiques à l'oeuvre est un préalable indispensable qui ouvre de nouvelles approches sur des enjeux majeurs : emploi, territoire, partage, rapports de force... Ce programme sort du cadre gestionnaire des partis de gouvernement. Il change les perspectives et se décline en mesures concrètes sans laisser de côté les moyens nécessaires aux actions proposées. Exercice d'équilibrisme entre réformes radicales, pragmatisme et réalisme, ce programme n'épuise pas tous les sujets, il ne peut répondre à des attentes parfois contradictoires, mais il n'ignore pas non plus les contraintes du réel. Si sa lecture contribue un tant soit peu à l'investissement des citoyens dans ce débat, alors, son objectif sera atteint

20€.


2017 Le manifeste de la dernière chance
GUERIN


Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2016
Messages: 624
Localisation: LE MANS
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 190
Moyenne de points: 0,30
Répondre en citant
http://www.libertepolitique.com/L-association/Qui-sommes-nous


Diplômé de Sciences-Po Paris et de l’EM Lyon, François Billot de Lochner a occupé plusieurs postes de direction générale dans le secteur bancaire où il a passé plus de 20 ans. Depuis 2004, il dirige la Financière Saint-Louis. Il est également Président de l’Œuvre de l’Hospitalité par le Travail. A l'heure actuelle, il dirige le collectif Audace 2012, se définissant ainsi comme force de proposition pour les présidentielles à venir.

Il est l’auteur de trois essais politiques engagés : 12 mesures pour 2012 (2010), l’Affaire Vanneste : la mise à mort de la liberté d’expression (2008), Le choix du déclin (2006).

http://www.atlantico.fr/fiche/francois-billot-lochner-1500147#2URjwReXUzwrtABS.99


La France peut-elle échapper à la mort ? Sa chute, depuis un demi-siècle, a pris une telle ampleur que la question se pose désormais. Les élections présidentielles et législatives de 2017 revêtent donc une importance capitale. Si les nouveaux élus ne prennent pas immédiatement les mesures de redressement qui s'imposent, la France mourra, à n'en pas douter. Ces mesures essentielles sont développées dans le Manifeste de la dernière chance. Elles sont simples, aisées à concrétiser, axées sur le seul bien commun. Elles seront proposées aux candidats aux primaires et à l'élection présidentielle, qui s'engageront, par leur signature, à les mettre en oeuvre s ils sont élus. Si les candidats les refusent, des communications nationales indiqueront aux Français que voter pour eux ne permettra pas de redresser la France.

2017 Le manifeste de la dernière chance_10€


L'islam politique radical à l'assaut de l'Occident
GUERIN


Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2016
Messages: 624
Localisation: LE MANS
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 190
Moyenne de points: 0,30
Répondre en citant
http://www.atlantico.fr/decryptage/islam-politique-radical-assaut-occident-croyez-que-cela-commence-11-septembre-voici-pourquoi-trompez-alexandre-del-valle-olivier-2816978.html


L'islam politique radical à l'assaut de l'Occident : vous croyez que cela a commencé le 11 septembre ? Voici pourquoi vous vous trompez…

Ce dimanche marque les 15 ans des attentats du 11 septembre. Un événement au cours duquel l'opinion publique a découvert et pris la mesure du projet de l'islamisme politique. Pourtant, celui-ci remonte à la fin du XIXème siècle et constituait davantage, à ses débuts, un affrontement interne au sein du monde musulman plutôt qu'avec l'Occident.


Les médias tentent de tout verrouiller
GUERIN


Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2016
Messages: 624
Localisation: LE MANS
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 190
Moyenne de points: 0,30
Répondre en citant
[b]




Pour 2017 , ça commence à C dans l'air avec Bruce Toussaint dont la partialité n'est pas digne d'un journaliste, la presse n'en parlons pas, il faut regarder les chaînes d'info pour les faits et uniquement les débats avec personnes d'horizons différents .

Mais si tel fait est mis à la une et pas un autre , la manipulation est présente , diversifions les sources ! Et regardons autour de nous dans la vie réelle !

"Un quinquennat pour rien" : découvrez les extraits du nouveau livre d'Éric Zemmour-22,90€-
Le quinquennat hollandais a glissé dans le sang. Avec une tache rouge vif indélébile. Les attentats contre Charlie, l'Hyper Cacher de Vincennes, et la tuerie du Bataclan annoncent le début d'une guerre civile française, voire européenne, et le grand défi lancé par l'Islam à la civilisation européenne sur sa propre terre d'élection. Ce retour du tragique tranche avec la débonnaireté présidentielle qui confine à la vacuité. Comme si l'Histoire avait attendu, ironique, que s'installât à l'Elysée le président le plus médiocre de la Ve République, pour faire son retour en force. Comme si le destin funeste de notre pays devait une nouvelle fois donner corps à la célèbre formule du général de Gaulle après sa visite au pauvre président Lebrun, égaré dans la débâcle de 1940 : "Au fond, comme chef de l'Etat, deux choses lui avaient manqué : qu'il fût un chef et qu'il y eût un Etat ". Comme si la dégringolade n'avait pas été suffisante, pas assez humiliante, de Pompidou à Sarkozy. Ce dernier avait été élu président pour devenir premier ministre ; son successeur serait élu président pour devenir ministre du budget. Un quinquennat pour rien.

Le livre est constitué de deux parties : une intro d'une quarantaine de pages expliquant la guerre de civilisations qui aurait actuellement lieu en France, avec quelques idées-forces : pas de différence entre Islam et islamisme, absence de défense des valeurs françaises par les élites du pays, et nécessité d'abroger l'Etat de droit dans cette situation de guerre. Eric Zemmour décrit également l' "Opération ronces", un plan de l'armée française qui viserait à reconquérir les territoires régis par l'Islam. Suivent une compilation de ses chroniques sur RTL, entre janvier 2013 et cet été.

Les analyses d'Eric Zemmour tranchent nettement avec celles prodiguées par les médias de masse, c'est un fait et c'est très bien. Elles manquent parfois de nuances, soit. Mais ce n'est pas une raison pour les rejeter en bloc, au risque de tomber dans la caricature. Il évoque des faits, qu'il faut savoir entendre. Ou qui doivent au moins nous conduire à nous interroger et à conclure : encore un quinquennat pour rien...[/b]


Décomposition française: Comment en est-on arrivé là ?
GUERIN


Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2016
Messages: 624
Localisation: LE MANS
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 190
Moyenne de points: 0,30
Répondre en citant

La décomposition de la France est engagée. Cela ne fait plus de doute.
C'est en observant le système administratif et le monde politique, de l'intérieur, que Malika Sorel a pris la mesure de la faillite de nos élites. L'auteur a dû faire le constat de la servilité, de l'incurie, de l'impéritie, du cynisme, mais aussi de la peur, et de son corollaire, le mépris de la liberté, de la liberté d’esprit.
La pente est prise depuis trop longtemps, par les mêmes toujours au pouvoir, du renoncement à analyser les problèmes en profondeur, à reconnaître leurs erreurs et à reprendre les questions douloureuses, dont les conclusions se révèlent bien souvent déplaisantes...
Nos élites de commandement savent pourtant exactement ce qu'il en est des difficultés inhérentes à l'immigration et à l'intégration, qui se posent d'une manière plus aiguë que jamais. Et c'est là la source majeure de la dépression collective dans laquelle les Français ne cessent de s'enfoncer.
Dans ce livre très personnel, elle raconte les choix opérés, auxquels les Français n’auront pas été associés, qui ont conduit le pays à sa situation actue
lle.
Malika Sorel est française, issue de l'immigration arabe. Née en France, elle a longtemps vécu en Algérie. Diplômée de plusieurs grandes écoles, de formation scientifique, elle a travaillé dans le secteur des hautes technologies. Elle a choisi de se consacrer à des sujets qui engagent, selon elle, l'avenir de la France et de son peuple. Elle est nommée membre du Haut Conseil à l’ intégration (HCI) en septembre 2009. Elle a également travaillé au sein de la mission de réflexion sur la laïcité du HCI.
Elle est notamment l'auteur
de deux livres : Le Puzzle de l'intégration (Mille et une nuits, 2007) et Immigration-Intégration : le langage de vérité (Mille et une nuits, 2011).
18€


Petits principes de langue de bois économique
GUERIN


Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2016
Messages: 624
Localisation: LE MANS
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 190
Moyenne de points: 0,30
Répondre en citant




Bernard Maris

Editeur : Editions Bréal, Paris
Illustrations : Catherine, Charb, Riss, Honoré

2008 - 71 pages - 12,10 euros* -




Présentation de l'éditeur
A l'heure où les petits épargnants craignent que la crise financière ne fasse partir en fumée leurs économies, où les salariés et patrons guettent le "tsunami" de récession qui traverse la planète, tous écoutent et tentent d'analyser les discours des politiques et des économistes. Ce petit livre est une sorte de lexique. Un outil de traduction du discours économique, un décryptage amusant de sa rhétorique.

Bernard Maris, agrégé et docteur en économie à l'Institut d'études européennes de Paris VIII, est professeur d'université en France et aux États-Unis, écrivain et journaliste. Ex-membre du conseil scientifique d’ATTAC, il est souvent présenté comme altermondialiste, mais est surtout un grand admirateur de Keynes, à qui il a dédié un ouvrage.
- La bibliographie de la Toupie-


NOTE : Nous vivons dans un monde d'économie politique. Le jargon est maintes fois obscur. Le livre est un antidote. Je l'ai acheté en hommage aussi à l'auteur, victime du fanatisme terroriste


Les ennemis de l'emploi - le chômage, fatalité ou nécessité ?
GUERIN


Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2016
Messages: 624
Localisation: LE MANS
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 190
Moyenne de points: 0,30
Répondre en citant
Chaque jour, en France, 10 000 emplois sont détruits... et 10 000 emplois sont créés. Un surprenant phénomène qui concerne tous les pays industrialisés. Connu depuis peu d'un petit cercle d'experts, il bouleverse la manière de penser le chômage, mais aussi les politiques pour le combattre. Reste à le faire connaître au public, quitte à bousculer les idées reçues : non, le chômage n'est pas une fatalité liée à la mondialisation et au capitalisme financier ; non, un bon salaire n'est pas toujours l'ennemi de l'emploi ; non, la législation sur les licenciements ne protège pas l'emploi ; non, il ne faut pas beaucoup attendre de la formation professionnelle ; non, le travail ne se "partage"; pas, car il se recompose par d'incessants mouvements de créations et de destructions d'emploi.

À ce titre, si paradoxal que cela puisse paraître, le chômage est nécessaire : il est indispensable à la croissance. Voilà ce qu'enseignent les recherches les plus récentes, fondées sur des enquêtes de terrain conduites en France et dans de nombreux pays. Il est urgent d'évaluer les résultats des politiques publiques d'emploi à la lumière de ces découvertes. Car le temps n'est pas encore venu de dire que l'on a "tout essayé" pour combattre le chômage
.

Pierre Cahuc est professeur d'économie à l'université Paris-I (Panthéon Sorbonne), professeur chargé de cours à l'École polytechnique et chercheur au Centre de recherche en économie et statistique (CREST).
André Zylberberg, directeur de recherche au CNRS, est membre de l'Équipe universitaire de recherche en économie quantitative (EUREQua) de l'université Paris-I (Panthéon Sorbonne), où il enseigne l'économie

8€=Les ennemis de l'emploi - le chômage, fatalité ou nécessité ?

Nb :d’où la nécessité de la sécurité de l’emploi par la Flex ‘sécurité qui n’est pas à opposer au chômage


L’EURO est mort …et ils font quoi nos présidentiables pour 2017(sauf le FN
GUERIN


Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2016
Messages: 624
Localisation: LE MANS
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 190
Moyenne de points: 0,30
Répondre en citant

Les économistes appellent l' »euro-or» comme une monnaie alternative

C’est un article du Handelsblatt, qui n’est pas n’importe quel quotidien en Allemagne puisque c’est l’équivalent de nos « Échos« , le plus gros journal économique outre-Rhin. Et que nous raconte-t-il ?

Que « l’ancien chef économiste de la Banque allemande Thomas Mayer et deux autres économistes appellent une alternative pour l’euro et qui serait conçue pour protéger contre l’inflation et des taux d’intérêt négatifs »…

« Francfort Thomas Mayer est connu pour des suggestions non conventionnelles. L’ancien économiste en chef de la Deutsche Bank a émis, par exemple, l’idée d’une monnaie parallèle pour la Grèce (Geuro) ce qui avait fait sensation. L’an dernier, le ministre grec des Finances Yánis Varoufákis l’a invité à Athènes pour discuter du concept avec lui. »

Et compte tenu des difficultés de la Grèce, qui est toujours en déflation au moment où j’écris cet article, c’eut été une excellente idée, hélas, pour le moment pas encore retenue.

« Désormais Mayer a développé avec les économistes Thorsten Polleit et Ulrich van Suntum une proposition similaire controversée. Le trio appelle à l’introduction d’un soi-disant « euro-or » qui aurait pour objectif de remplir deux fonctions à savoir protéger contre l’exposition à des taux d’intérêt négatifs et aux risques d’inflation imminente. »

Et vous savez quelle est la seule chose capable de vous protéger contre les taux négatifs et l’inflation ? C’est l’or pardi !

Alors comment faut-il vous le dire ? Dois-je danser la gigue pour vous convaincre (je danse très mal, demandez à ma femme dont les pieds se souviennent encore de notre valse de mariage) ? En fait, je m’en fiche que vous achetiez de l’or, des boîtes de conserve, des terres agricoles ou ce que vous voulez d’autre. Ce qui est important c’est de bien comprendre que désormais, il n’y a plus aucune bonne solution pour l’avenir et quoi que nous décidions collectivement, nous aurons à faire face à un immense problème monétaire.

Nous n’avons que trois solutions pour les banques centrales, et c’est cela que vous devez bien comprendre, c’est hyper important.

Soit on monte les taux, soit on les laisse là où nous en sommes, soit on les baisse encore plus !

Tout d’abord, l’augmentation des taux : c’est à la fois très compliqué et très simple. Très compliqué parce qu’il y a un jeu de rapports de force et géopolitique très complexe que personne ou presque ne maîtrise. Très simple en revanche dans les conséquences.

Nous sommes effectivement, depuis 2007, dans l’éclatement de la plus grosse bulle de dettes de tous les temps. Quand tout le monde est hyper endetté, si on augmente les taux donc le « prix » de l’argent cela va mettre tout le monde en faillite et c’est l’ensemble du système qui s’effondre.

Augmenter les taux dans la situation actuelle c’est tout simplement un énorme suicide économique collectif… Alors vous allez me demander « si vous vous savez et si quelques autres aussi disent la même chose, ne me dites pas que la FED ne le sait pas !! »…

Eh bien vous avez raison. La FED le sait aussi bien que moi et tous les autres !

Le problème c’est que se passe-t-il si les taux ne montent pas ?

Eh bien cela revient à dire que les taux seront négatifs pendant 30 ans et qu’il va y avoir de l’inflation et que donc les gens vont se faire ruiner… Donc vous déclenchez dans ce cas la perte de confiance généralisée dans le système et la ruée vers des actifs tangibles comme l’or ou les terres agricoles ou encore l’immobilier. Cela va faire s’effondrer la monnaie et ensuite tout le système…

Pourquoi donc me direz-vous ? Tout simplement parce que si vous admettez ouvertement qu’il n’y aura plus jamais de rendement, pire, que vous prendrez chaque année un peu plus de sous aux épargnants, alors vous allez totalement changer, bouleverser les anticipations des agents économiques. Plus personne ne voudra placer à long terme. Personne ne voudra plus d’argent qui perd de la valeur !

Alors que fait la FED ? Elle fait croire qu’elle peut encore monter les taux… Elle va tenter le plus longtemps possible de maintenir la fiction du « tout est normal » ou « tout va redevenir normal »…

Mais c’est une bien maigre idée, et bien petite politique vu la hauteur des enjeux et des conséquences.

Je ne résiste pas à vous mettre d’ailleurs cette vidéo de BFM qui s’étouffe presque de voir le débat sur l’or ressurgir ainsi.

http://www.dailymotion.com/embed/video/x4t5ydx


La mise au net : Des économistes allemands… par BFMBUSINESS

Dans tous les cas, c’est mort. Les seuls à survivre seront ceux qui l’admettront avant les autres et se prépareront en conséquence en tirant les conclusions qui s’imposent !

En gros, ce qu’il faut bien comprendre c’est que c’est fichu. On monte les taux on meurt très vite ; on les baisse encore on meure un poil moins vite ; on ne fait rien et on mourra peut-être un poil plus lentement.

C’est pour ça que je dis à chaque fin d’édito qu’il est déjà trop tard.

Quoi qu’il en soit, le système actuel est condamné et ne pourra pas survivre. C’est pour cela que même un Patrick Artus, qui n’est pas un foudre de guerre « antisystème » ou encore moins un complotiste, vient de déclarer que l’euro était mort comme vous avez pu le voir hier…

De la même façon, lorsqu’en Allemagne le débat s’ouvre sur la mise en place d’un euro-or, vous devriez vous aussi en prendre bonne note et mettre tout simplement de l’or dans votre patrimoine, car objectivement, on se fiche bien que sur une pièce il soit écrit « or » ou « euros-or » car de toutes les manières, ce qui fera la valeur de cette pièce (en dehors de sa rareté éventuelle) c’est bien son poids en or !

Des économistes parmi les plus influents viennent donc juste de déclarer qu’il valait mieux avoir de l’or que des euros. À bon entendeur, salut !

Il est déjà trop tard. Préparez-vous (en vous abonnant à Stratégie, en achetant de l’or… ou un lopin de terre) !!

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com


« 2017. Programme sans candidat », par Michel Leis –
Contenu Sponsorisé


« 2017. Programme sans candidat », par Michel Leis –
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures  
Page 1 sur 1  

  
  
 Répondre au sujet