Vie Politique et Philosophique Index du Forum
Vie Politique et Philosophique
Forum en vue de débattre de l'actualité politique…Échanger les idées et les opinions en toute sérénité, loin du tumulte ambiant.
Répondre au sujet
Les placements monétaires ne permettent plus de préserver le capital.
GUERIN


Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2016
Messages: 543
Localisation: LE MANS
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 167
Moyenne de points: 0,31
Répondre en citant
PublicitéSupprimer les publicités ?



« Attention à votre épargne ! La BNP ne veut plus utiliser le mot « sécurité » pour ses fonds !! » L’édito de Charles SANNAT

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Plusieurs de nos camarades, aussi impertinents qu’insolents, m’ont fait passer cette information assez révélatrice du mouvement à l’œuvre sur l’épargne, et évidemment cela vous impacte directement.

La BNP refuse désormais d’utiliser le mot « sécurité » pour ses fonds de placements et c’est un aveu majeur !

N’imaginez pas que la BNP soit la seule, ou encore qu’elle est plus méchante que les voisines. Il ne s’agit de rien de tout cela mais d’une simple adaptation sémantique de grande importance au nouveau contexte de taux négatifs.

En effet, la loi impose aux banques d’utiliser des termes plutôt clairs et qui ne prêtent pas à confusion ou n’induisent pas en erreur les clients et les épargnants qui ne sont pas des « professionnels » de la finance.

Jusque-là, que du bon sens, et finalement une approche sur laquelle tous les gens raisonnables devraient être d’accord.

Sauf que cette approche a des conséquences très concrètes, ce qui était justement le but recherché.

Pourquoi un tel changement ?



Auparavant, les marchés monétaires alliaient performance raisonnable et limitation du risque de perte en capital. Ils affichent désormais des rendements légèrement mais durablement négatifs, du fait de la politique de soutien de l’économie menée par la Banque Centrale Européenne.

Un nom en phase avec cette nouvelle donne : le terme « sécurité » pourrait porter à confusion suite à l’évolution des marchés monétaires. Nous avons choisi de le remplacer pour davantage de lisibilité » !

« Nous avons choisi de le remplacer pour davantage de lisibilité » certes, mais aussi pour éviter d’éventuels procès ou amendes qui ne manqueraient pas de tomber dans un futur plus ou moins proche.

Qu’y-a-t-il de sûr dans un contexte de taux négatifs ? Qu’est-ce que la « sécurité »?

Une fois que vous avez compris la situation et ce communiqué, à savoir que les placements monétaires ne peuvent plus « garantir » le capital, cela doit vous amener à vous interroger sur la notion du coup de « sécurité » de vos placements.

Si votre capital diminue, manifestement, votre placement n’est pas franchement judicieux, mais pourtant il s’agit dans ce cas de placements monétaires qui ont toujours été réputés justement sûrs et sans risque, d’où leur nom incluant des termes comme « sécurité ».

Même la « sécurité », en notre bas monde devenu absurde économiquement, n’existe plus. Alors où placer son argent ? Quelle est la nouvelle « sécurité » et y en-a-t-il seulement une ?

Eh bien au risque de vous décevoir, l’époque de la rente facile, sans effort et sans risque est bel et bien révolue. Il n’y a plus aucun placement financier sûr.

Et c’est exactement cela que vient de vous expliquer officiellement et clairement la plus grosse banque européenne et accessoirement… française ! Il ne vous reste plus que l’or ou presque, ce que j’explique depuis longtemps car il est logique que la situation économique nous conduise à ce type de choix. Tout est finalement assez logique et prévisible.

Il est déjà trop tard. Préparez-vous !


Charles SANNAT- septembre 2016 le 19


« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com


Les placements monétaires ne permettent plus de préserver le capital.
GUERIN


Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2016
Messages: 543
Localisation: LE MANS
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 167
Moyenne de points: 0,31
Répondre en citant
Voici les constats et instructions d’Allianz à ses agents généraux !

« Il est important de proposer des solutions alternatives au support fonds € car la rentabilité des fonds € est menacée :

– Les taux longs sont particulièrement bas, si bien que même si nous avons encore dans nos portefeuilles des obligations à taux élevés, celles-ci ne suffiront pas à délivrer une performance suffisante pour contenter vos clients. Actuellement, les obligations qu’Allianz doit acheter, principalement de la dette française et de la dette allemande, servent des taux à 10 ans respectivement de 0,29 % et 0,024 % ce qui contribue à éroder le rendement servi.

– En cas de remontée des taux, les obligations en portefeuille se déprécieraient. L’intérêt alors des épargnants se porterait sur des solutions plus rémunératrices mettant ainsi en danger vos encours.

Notre enjeu consiste donc à informer nos clients de la nécessité de diversifier leur épargne, à leur expliquer que les performances des fonds € vont encore se déprécier et les amener à réfléchir aux solutions qu’ils sont prêts à accepter en terme de diversification, en fonction de leur âge, de leur horizon de placement, de leur appétence au risque et de la performance recherchée. »


Charles SANNAT-Charles Sannat/ 21 septembre 2016


Les placements monétaires ne permettent plus de préserver le capital.
Contenu Sponsorisé


Les placements monétaires ne permettent plus de préserver le capital.
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure  
Page 1 sur 1  

  
  
 Répondre au sujet