Vie Politique et Philosophique Index du Forum
Vie Politique et Philosophique
Forum en vue de débattre de l'actualité politique…Échanger les idées et les opinions en toute sérénité, loin du tumulte ambiant.
Répondre au sujet
La folie massive en France, ou la victoire de Fillon à la primaire
Dubols


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2016
Messages: 4
Masculin
Point(s): 8
Moyenne de points: 2,00
Répondre en citant
PublicitéSupprimer les publicités ?

Il ne reste que six mois jusqu'aux présidentielles en France, mais les passions préélectorales ont été déjà chauffées. Ainsi, le 20 et 27 novembre pendant les deux tours de la primaire de la droite et du centre c’est François Fillon qui remporte la victoire à la surprise générale, ayant dépassé son candidat principal – Alain Juppé. Mais en effet, tous les sondages sociologiques prédisaient François Fillon la troisième place au maximum. François Fillon – qui est-il et pourquoi sa victoire de la primaire choquait ainsi la France et toute l'Europe?
Les experts et les politologues de plusieurs pays européens parlaient plus d'une fois que les présidentielles prochaines en France seront «les élections sans choix». Et les derniers événements, en particulier les sondages sociaux et la primaire de la droite, confirment cela encore une fois.
François Fillon et Alain Juppé étaient les premier-ministres de la France, de plus, aucun d'eux ne s'y est pas distingué par les résultats particuliers. En outre plusieurs appellent Fillon comme «l'ami de Poutine». Et bien sûr qu’il tentait de démentir cela à la conférence de presse après la victoire du premier tour de la primaire par toutes les forces. Cependant il a confirmé les intentions de coopérer avec la Russie. De plus, il a déclaré la nécessité de réintégrer la Russie au cours européen, car elle ne présente pas la menace considérable pour les intérêts financiers et économiques de la France dans une perspective moyenne et à long terme. Probablement, le candidat des Républicains n’inquiète particulièrement du fait que Poutine a mis audacieusement et lâchement en doute l'efficacité de tout le système de la sécurité européenne. La même position du chef éventuel de l'État en ce qui concerne la Russie peut se trouver extraordinairement dangereuse pour le pays, ainsi que pour l'Europe dans l'ensemble, parce que la France est un des États-garants du régime existant dans le continent et dans le monde entier. Et si la personne avec la telle conception du monde devient le président de la France, les conséquences de sa politique (probablement nuisibles) se refléteront sur chacun des États-membres de l’UE.
Quant à son adversaire principal, Monsieur Juppé, certes il ne se distingue par la bienveillance semblable en ce qui concerne le boss du Kremlin, mais sa capacité à diriger un État puissant de 60 millions provoque de grands doutes. Oui, Alain Juppé s'est montré comme bon gestionnaire au poste du maire de Bordeaux, mais est-il capable de penser globalement, stratégiquement, à l'échelle planétaire – c’est une grande question à se poser...
Tout énuméré ci-dessus nous indique que les Français «dégénérent», deviennent imprévoyants, ne réfléchissent pas sérieusement aux conséquences possibles du choix. Il est triste de se rendre compte que la probabilité des améliorations momentanées de peu d'importance efface entièrement la raison. Il y a une impression que l'élite intellectuelle du pays demeure dans une certaine anabiose et ne veut pas ou est impossible de présider le processus de l'assainissement du climat politique, culturel et économique de l'État.
La possibilité (insignifiant, mais quand même) que madame Marine Le Pen, qui est considérée la première «l'amie Poutine», deviendra le président de la France est encore plus terrifiante. Dans ce cas les émotions au sujet de l'instabilité dans le système de la sécurité mondiale s'effaceront pour la France. En effet, l'existence ultérieure de l'État dans l'aspect habituel se trouvera sous la question, et Monsieur Trump en comparaison avec «lady de fer» française ne se montrera plus «qu'un mauvais garçon».
En mai 2017, il y aura un risque immense qu’il faut choisir le moindre de deux maux au cours du deuxième tour des présidentielles. Selon les sondages préalables à condition de l'opposition Fillon - Le Pen, c’est Fillion qui remporte la victoire. Mais, en pratique, les études basées sur la logique et le bon sens ne travaillent pas ce qui est évidemment présenté par la primaire à droite. Et quand même, en cas de la victoire de François Fillon, la France maîtrise-t-elle, à tout ses vulnérabilités actuelles, avec la politique courageuse gaulliste de se distancer des blocs internationaux et l'affaiblissement des liens politiques avec les États-Unis et l'Allemagne? Hélas, la réponse s'impose d’elle-même.


La folie massive en France, ou la victoire de Fillon à la primaire
registe 1
Invité

Hors ligne

Répondre en citant
cela comporte un risque si filion est elue a la presidence tout facon ceux qui voterons en prendrons la responsabilite
d'un desastre ecomiste
vue son programme qui na rien de nouveaux


La folie massive en France, ou la victoire de Fillon à la primaire
registe 1
Invité

Hors ligne

Répondre en citant
future candidat faite vos jeux heu votre campagne plutot


La folie massive en France, ou la victoire de Fillon à la primaire
Contenu Sponsorisé


La folie massive en France, ou la victoire de Fillon à la primaire
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures  
Page 1 sur 1  

  
  
 Répondre au sujet