Vie Politique et Philosophique Index du Forum
Vie Politique et Philosophique
Forum en vue de débattre de l'actualité politique…Échanger les idées et les opinions en toute sérénité, loin du tumulte ambiant.
Répondre au sujet
LAPIX LEMOINE
Shlama


Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2015
Messages: 423
Féminin
Point(s): 1 942
Moyenne de points: 4,59
Répondre en citant
PublicitéSupprimer les publicités ?
De Jean Pierre P., #insoumis
Lettre ouverte à Mesdames Anne Elisabeth Lemoine et Anne-Sophie Anne-Sophie Lapix de #CAVous
" Je regarde toujours votre émission...n avec plaisir.
J’apprécie les divers thèmes abordés et l’ambiance conviviale que la gastronomie partagée avec vos invités donne à votre émission. On a ce doux sentiment d’être un peu assis autour de la table avec vous…
J’apprécie la rigueur des questions posées aux interlocuteurs politiques de Madame Lapix qui démontre le travail personnel réalisé pour que l’ interview permette à chaque téléspectateur de se faire une opinion la plus précise possible. Les questions essaient d’aborder toujours le fond des problèmes sans caricatures ou agressions.
Pour toutes ces raisons et pour la première fois, je me suis senti mal à l’aise en regardant et écoutant l’interview de Jean Luc Mélenchon dans votre émission du lundi 13 mars 2017.
La partie notamment consacrée par Madame Anne-Elisabeth Lemoine sur la prétendue violence de Monsieur #Mélenchon m’a profondément choquée et blessée par tant de caricatures, d’injustice et de déshumanisation dont à fait preuve Madame Lemoine.
L’aspect caricatural de ce passage c’est le choix de sélectionner Manuel #Valls pour appuyer ses propos sur la prétendue violence de Monsieur Mélenchon.
La violence Madame Lemoine, elle s’exprime de manière inouïe dans les propos tenues par celui que vous avez choisi, monsieur Manuel Valls, qui déclarait sur un marché de sa ville en croisant des personnes africaines « "Belle image de la ville d'Evry… Tu me mets quelques Blancs, quelques Whites, quelques Blancos…"
La violence Madame Lemoine, elle se trouve chaque jour sous nos yeux dans cette société ou 9 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté dont 3 millions d’enfants, ou le nombre de SDF a doublé en 10 ans, ou 350 personnes sont mortes dans la rue dont des enfants en 2016 ( oui madame des gosses morts dans la rue en France), ou 10 000 personnes se suicident chaque année, et pour ce qui concerne le groupe socioprofessionnel, les études montrent des taux de mortalité par suicide près de trois fois plus élevés chez les employés et surtout chez les ouvriers par rapport aux cadres…
La liste est longue, Madame Lemoine, des victimes de cette société violente à l’égard du plus grand nombre pendant qu’une petite poignée de prédateurs se gave avec un cynisme et un laisser faire inhumain.
La violence Madame Lemoine, elle est dans cette insulte à la misère qui fait que Seuls huit hommes détiennent autant de richesses que les 3,6 milliards de personnes qui représentent la moitié la plus pauvre de l’humanité, selon un rapport publié par Oxfam France ; Selon les données de l’ #Insee, les 21 premières fortunes de france, possèdent plus de richesses que les 30% les plus pauvres soit 20 millions de personnes…
Vous voyez Mesdames Anne-Elisabeth Lemoine et Anne-Sophie #Lapix, en écrivant ces lignes, des larmes emplies de colères et de douleurs coulent sur mon visage … de la colère face à ces questions qui résument l’économie à des statistiques ou des caricatures, alors que derrière les chiffres, il y a des femmes, des hommes, des gosses, des souffrances, du malheur et tant de désespérance…
Alors Mesdames, qui est violent? Jean Luc Mélenchon ou la société et ceux qui l’ont dirigé pour nous conduire dans cet abîme économique, sociale, morale, humaine ?
Ne pensez- vous pas au contraire qu’il est salutaire, voir un devoir de se révolter et d’exprimer sa colère face à tant d’injustices et de drames, qui sont d’une violence extrême pour toutes personnes qui gardent un tant soit peu de cœur et d’humanité ?
Vous voyez Mesdames, si il y une qualité première que je reconnais à Monsieur Jean-Luc Mélenchon, c’est bien cette colère qu’il exprime face à toutes ces déchirures, ces malheurs profonds, profonds… Quand il s’exprime, des millions de personnes se sentent reconnues, respectées et représentées, alors qu’on les considère comme des chiffres, comme des pions d’un monopoly du fric indécent.
Je pense à cet instant ou je vous écris au poète « « J’en ai tant vu qui s’en allèrent/Ils se contentaient de si peu/…/Ils avaient si peu de colère », « Tout se perd et rien ne vous touche/Ni mes paroles ni mes mains… ».
J’espère que mes paroles auront touché vos cœurs et vos esprits.
Je vous adresse, Mesdames, ce message qui garde cet espoir d’un humanisme partagé.
Jean Pierre Pinon, un homme en colère et fier de la partager avec Monsieur Mélenchon et des millions d'autres citoyens "



_________________
La vie est un mystère à vivre ,et non un problème
à résoudre

M.GANDHI
LAPIX LEMOINE
Amaryllis


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2014
Messages: 204
Localisation: Arcadie
Féminin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent
Point(s): 136
Moyenne de points: 0,67
Répondre en citant


Bon dimanche à tous,merci Shlama pour ce partage 








"J’espère que mes paroles auront touché vos cœurs et vos esprits." écrit Jean Pierre Pinon
cet homme en colère et fier de l'être et de la partager.
Ces paroles sont ,à mon avis celles que nous devrions entendre plus souvent dans
 cette campagne,à la place de cette cascade de  
 chiffres ,des chiffres ,une logique comptable sans état d'âme ...
il cite le grand poète Militant qu'était Aragon et quand il est chanté par Ferrat...:




Les choses vont comme elles vont
De temps en temps la terre tremble
Le malheur au malheur ressemble
Il est profond profond profond




Vous voudriez au ciel bleu croire
Je le connais ce sentiment
J’y crois aussi moi par moments
Comme l’alouette au miroir




J’y crois parfois je vous l’avoue
A n’en pas croire mes oreilles
Ah je suis bien votre pareil
Ah je suis bien pareil à vous




A vous comme les grains de sable
Comme le sang toujours versé
Comme les doigts toujours blessés
Ah je suis bien votre semblable




J’aurais tant voulu vous aider
Vous qui semblez autres moi-même
Mais les mots qu’au vent noir je sème
Qui sait si vous les entendez




Tout se perd et rien ne vous touche
Ni mes paroles ni mes mains
Et vous passez votre chemin
Sans savoir que ce que dit ma bouche




Votre enfer est pourtant le mien
Nous vivons sous le même règne
Et lorsque vous saignez je saigne
Et je meurs dans vos mêmes liens




Quelle heure est-il quel temps fait-il
J’aurais tant aimé cependant
Gagner pour vous pour moi perdant
Avoir été peut-être utile




C’est un rêve modeste et fou
Il aurait mieux valu le taire
Vous me mettrez avec en terre
Comme une étoile au fond d’un trou








cette étoile ,c'est l'espoir qui illumine nos rêves...donnant
 la lumière, au fond du « trou » que constituent les désillusions
 de la vie quotidienne. Et qui n’a pas besoin de lumière pour s’élever au-dessus 
de l’obscurité du temps qui passe ? Alors soyons en colère devant cette misère !






LAPIX LEMOINE
Shlama


Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2015
Messages: 423
Féminin
Point(s): 1 942
Moyenne de points: 4,59
Répondre en citant
 Merci pour ce magnifique poème d'Aragon  Okay   Amaryllis , bonne soirée 



_________________
La vie est un mystère à vivre ,et non un problème
à résoudre

M.GANDHI
LAPIX LEMOINE
registe 1
Invité

Hors ligne

Répondre en citant
Shock


LAPIX LEMOINE
Contenu Sponsorisé


LAPIX LEMOINE
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures  
Page 1 sur 1  

  
  
 Répondre au sujet