Vie Politique et Philosophique Index du Forum
Vie Politique et Philosophique
Forum en vue de débattre de l'actualité politique…Échanger les idées et les opinions en toute sérénité, loin du tumulte ambiant.
Répondre au sujet
La campagne de Fillon – la course après le ballon "désespéré"
Strigenova


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2017
Messages: 2
Féminin
Point(s): 4
Moyenne de points: 2,00
Répondre en citant
PublicitéSupprimer les publicités ?

 
Dernièrement encore le leader invariable de la présidentielle, selon des nombreux sondages, était le républicain François Fillon. Mais les échecs le poursuivent en cascade, et le coupable de cela est lui-même.  
Ces derniers mois Fillon a devenu le figurant principal dans les plusieurs scandales de corruption et il n’est pas plus en tête des cotes de popularité à la présidentielle. Et une telle réputation ne contribue pas du tout à la croissance de sa popularité parmi les électeurs.  
Tout à fait récemment Le Canard Enchaîné, qui a publié auparavant l’information scandaleuse sur ce que Penelope Fillon aurait bénéficié du budget public, a publié de nouveau l’information compromettant Fillon. Cette fois il se trouve que le candidat à l’élections présidentielles n’a pas déclaré un prêt de 50 000 euros. 
Selon les données de l’édition, Fillon a obtenu en 2013 un prêt non déclaré de la part de Marc Ladreit de Lacharrière, le propriétaire de La Revue des deux mondes. Lacharrière figurait déjà dans l’affaire de la femme de Fillon - Penelope travaillait en son temps dans la rédaction de La Revue. 
La cote de popularité d’un des candidats les plus perspectifs à l’élections présidentielles des le début est déjà précipité tomber après les premières accusations à l’adresse de Fillon et sa femme Penelope. En février seulement 28 % des électeurs voulaient voir le président Fillon, qui selon l’ironie du sort au cours de la campagne électorale accentuait plus d’une fois l’attention à la moralité et l’honnêteté des politiques. En mars ce chiffre continuait à tomber et pour le moment a atteint 17,5% selon les données Cevipof (Centre de recherches de Sciences Po). Il y a seulement un soutien stable de Fillon du côté de son camp électoral. Maintenant Fillon est très semblable au footballeur, qui court après le ballon "désespéré" - le résultat est connu d’avance … 

François Fillon comme le candidat à la présidentielle ne s’est pas rendu compte de l’évident jusqu’ici: il est peu de s’excuser dans le cas présent devant les électeurs et continuer la campagne électorale, comme rien n’arrivait. Sa conduite ne présente pas du tout sa persistance et sa fermeté comme l’homme politique. Les actions de Fillon représentent l’irrévérence au système juridique de la France, mais aussi envers tout le pays, dont le président il aspire à devenir.  

 
Avec chaque nouveau scandale il est de plus en plus clair qu’en cas de sa victoire à la présidentielle, Fillon se trouve probablement avoir le droit de ne pas respecter tout le peuple français, qui "a fermé ses yeux" sur tous leur péchés. Et la première, mais pas la dernière preuve de cela est le manque de respect envers lui-même. En effet, encore tout à fait récemment, au début de la joute électorale, en commentant les scandales autour d’autres candidats à la poste du président il affirmait: "Si j’étais mis en examen, je ne serais pas candidat (...) je considérerais que je ne serais en mesure d’assurer la direction du pays". 


La campagne de Fillon – la course après le ballon "désespéré"
registe 1
Invité

Hors ligne

Répondre en citant
que du bla bla du filou est des autres


La campagne de Fillon – la course après le ballon "désespéré"
Contenu Sponsorisé


La campagne de Fillon – la course après le ballon "désespéré"
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures  
Page 1 sur 1  

  
  
 Répondre au sujet