Vie Politique et Philosophique Index du Forum
Vie Politique et Philosophique
Forum en vue de débattre de l'actualité politique…Échanger les idées et les opinions en toute sérénité, loin du tumulte ambiant.
Répondre au sujet
MENSONGE N°2 de MACRON
GUERIN


Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2016
Messages: 623
Localisation: LE MANS
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 190
Moyenne de points: 0,30
Répondre en citant
PublicitéSupprimer les publicités ?
Au secours, les subprimes reviennent : Donald Trump s'y emploie et l'Europe acquiesce

La planète en marche, oui mais cette fois sur la tête. Les subprimes américains ressortent comme dans les années 2000, les banques américaines vont les "titriser" et l‘Europe se prépare à les voir débarquer. Surréaliste.


http://www.atlantico.fr/decryptage/au-secours-subprimes-reviennent-donald-trump-emploie-et-europe-acquiesce-sylvestre-3088121.html#fRE5hwDeIHeIxuRV.99


MENSONGE N°2 de MACRON
GUERIN


Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2016
Messages: 623
Localisation: LE MANS
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 190
Moyenne de points: 0,30
Répondre en citant
GUERIN a écrit:
Au secours, les subprimes reviennent : Donald Trump s'y emploie et l'Europe acquiesce

La planète en marche, oui mais cette fois sur la tête. Les subprimes américains ressortent comme dans les années 2000, les banques américaines vont les "titriser" et l‘Europe se prépare à les voir débarquer. Surréaliste.


http://www.atlantico.fr/decryptage/au-secours-subprimes-reviennent-donald-trump-emploie-et-europe-acquiesce-sylvestre-3088121.html#fRE5hwDeIHeIxuRV.99



On refait ce que Bill Clinton avait initié au début des années 2000 pour se guérir de l’éclatement de la bulle internet. Il avait favorisé les crédits immobiliers et finalement créé une autre bulle qui a éclaté, elle, en 2008.

Cette possibilité de s’endetter à bon marché avait évidemment favorisé le développement d’une catégorie de prêts immobiliers particulièrement risqués : les prêts subprime. Les ménages américains les plus modestes se voyaient proposer des prêts à taux variable gagés par le bien qu’ils souhaitaient acquérir. Nombre d’entre eux avaient succombé à la tentation : l’encours des prêts subprime était passé de 400 milliards de dollars en 2004 à 1 400 milliards de dollars en 2007. C’est à ce moment-là que le système a craqué.







La machine à transformer les plus démunis en heureux propriétaires tournait donc à plein régime. Son fonctionnement avait été encouragé par les gouvernements successifs qui partageaient le noble objectif de permettre à tous les américains de devenir propriétaires. Les autorités voyaient aussi là un moyen de soutenir la construction immobilière et de dégager ainsi le surplus de croissance nécessaire pour parvenir au plein-emploi.


Donald Trump, qui doit absolument apporter quelques résultats à son électorat, pour adoucir ses conditions de vie, a ressorti le logiciel. Il va permettre à la frange de son électorat la plus fragile et la plus déclassée de changer de maison.

Les banques, elles, vont titriser ces créances, c’est à dire qu‘elles vont les vendre comme produits d’épargne. Et les exporter. On va donc refaire le film. Cette épargne pourrie va à nouveau circuler de banque en banque partout dans le monde, même en Europe



MENSONGE N°2 de MACRON
Contenu Sponsorisé


MENSONGE N°2 de MACRON
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures  
Page 1 sur 1  

  
  
 Répondre au sujet