Vie Politique et Philosophique Index du Forum
Vie Politique et Philosophique
Forum en vue de débattre de l'actualité politique…Échanger les idées et les opinions en toute sérénité, loin du tumulte ambiant.
Répondre au sujet
MACRON et le VEL'D'HIV -FAITS et procédures.
GUERIN


Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2016
Messages: 624
Localisation: LE MANS
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 190
Moyenne de points: 0,30
Répondre en citant
PublicitéSupprimer les publicités ?

Faits et procédure
Peut-on dire que la France, au moment de la rafle du Vel d'Hiv, était à Londres ?

Evidemment que non. L'Etat français était sous la responsabilité du maréchal Pétain, et la France qui était à Londres était une "autre" France. Ce n'est pas une question d'objectivité, ce sont des faits historiques : il y avait le général de Gaulle à Londres, et il y avait un Etat français qui a décidé de s'engager dans une politique de collaboration, incarnée par un homme, le maréchal Pétain.

Lors d’une vente aux enchères publiques organisée en juin 2008, un libraire spécialisé en livres anciens avait acquis divers lots composés de plusieurs documents comprenant notamment :
• un tapuscrit du discours radiophonique de Philippe Pétain du 30 octobre 1940 dans lequel on lit notamment « C’est moi seul que l’histoire jugera. […] C’est pour rendre moins lourd le poids de l’occupation, c’est pour accélérer le rapatriement de nos prisonniers, c’est pour atténuer la rigidité de la ligne de démarcation que j’accepte aujourd’hui la collaboration qui m’est proposée par l’Allemagne »,
• un brouillon du communiqué de presse consécutif à l’entrevue de Montoire écrit par l’Amiral Fernet sous la dictée du Maréchal daté du 26 octobre 1940 où il est inscrit : « L’entretien qui a eu lieu le 24 octobre entre le Chancelier Hitler et la Maréchal Pétain s’est déroulé dans une atmosphère de haute courtoise. Le Maréchal a été reçu avec les honneurs dus à son rang. »,
• une note manuscrite de Philippe Pétain sur les suites de cette entrevue, « Le gouvernement a accepté de collaborer […] Envisager un plan d’ensemble pour construire l’Europe de demain. »,
• une transcription de l’appel du 18 juin 1940, annoté par le Maréchal Pétain « Oui, il est absurde de considérer la bataille comme perdue. Oui, nous avons subi une grande défaite. »
• et un brouillon dactylographié et annoté du discours de Philippe Pétain du 8 juillet 1940


http://www.village-justice.com/articles/Les-archives-Marechal-Petain-chef-Etat-francais-sont-des-archives-publiques,24420.html#PLV4iIEhBySQgDuz.99

Il est désormais admis par la jurisprudence que le Gouvernement de Vichy participe de la continuité de l’État français entre juin 1940 et la Libération, nonobstant la circonstance que les actes émanant de ce gouvernement ont été annulés par l’ordonnance du 9 août 1944 relative au rétablissement de la légalité républicaine sur le territoire continental.

Le Conseil d’État l’avait en particulier rappelé dans une affaire concernant Maurice Papon, jugeant que les décisions prises par un fonctionnaire du régime de Vichy engagent la responsabilité de l’État [5]

http://www.village-justice.com/articles/Les-archives-Marechal-Petain-chef-Etat-francais-sont-des-archives-publiques,24420.html#hPzbj2Cbc4JQVwB4.99

[5] cf. CE, ass., 12 avr. 2002, n° 238689, Papon : « Si l’article 3 de l’ordonnance du 9 août 1944 relative au rétablissement de la légalité républicaine sur le territoire continental constate expressément la nullité de tous les actes de l’autorité de fait se disant « gouvernement de l’Etat français » qui « établissent ou appliquent une discrimination quelconque fondée sur la qualité de juif », ces dispositions ne sauraient avoir pour effet de créer un régime d’irresponsabilité de la puissance publique à raison des faits ou agissements commis par l’administration française dans l’application de ces actes, entre le 16 juin 1940 et le rétablissement de la légalité républicaine sur le territoire continental. Tout au contraire, les dispositions précitées de l’ordonnance ont, en sanctionnant par la nullité l’illégalité manifeste des actes établissant ou appliquant cette discrimination, nécessairement admis que les agissements auxquels ces actes ont donné lieu pouvaient revêtir un caractère fautif. ».

En conclusion, et pour revenir à la transcription de l’appel du 18 juin dans les archives Pétain, le lien matériel n’est pas si clair et le lien logique n’est pas démontré. Mon sentiment est que cette transcription de l’appel du général de Gaulle annotée par le maréchal Pétain n’est pas « née » document d’archives publiques mais que son intérêt historique, ténu mais réel eu égard à la personnalité de celui qui l’a lu et souligné, fait d’elle un très bon candidat pour « devenir » archives publiques, quel que soit le mode d’entrée dans les collections françaises. Quoi qu’il en soit, c’est, sur le plan symbolique, une belle prise.


Michele Cointet, professeur d’histoire contemporaine

Enseignante à l’Université de Tours, Michèle Cointet est l’auteur de Pétain et les Français (Perrin 2002) et de L’Église sous Vichy (Perrin 2000
Extrait 666 de historia

Depuis la conférence de Wannsee, du 20 janvier 1942, qui décide de la solution finale, les plus hauts responsables nazis organisent l’extermination des juifs d’europe. en france, le gouvernement laval est appelé à collaborer à cette entreprise en procédant à l’arrestation, au regroupement et à l’expulsion d’un premier contingent de 100 000 personnes. pourquoi le régime de vichy accepte-t-il d’aider l’occupant ? l’antisémitisme d’etat, satisfait par les statuts des juifs, n’en est même pas la raison essentielle. le chef du gouvernement, pierre laval, revenu au pouvoir en avril 1942, est obsédé, comme son prédécesseur l’amiral darlan, par la reconnaissance de la souveraineté française à l’ensemble du territoire. garantie par l’armistice de juin 1940, celle-ci est régulièrement violée par les allemands en zone occupée et contestée à Paris même, qui n’est plus la capitale.

Réussir une grande opération policière en zone occupée ne serait-il pas le meilleur moyen d’imposer aux Allemands le respect de la souveraineté française ? Laval, qui a déjà clairement affiché ses bons sentiments envers la collaboration, saisit l’occasion d’offrir les services d’une administration française dont l’efficacité, selon lui, ne manquera pas d’être récompensée par les autorités d’occupation. Aucune considération humaine ne saurait avoir sa place dans cette froide stratégie de la raison d’État. Dans ce régime de dictature, il n’y a pas à se préoccuper d’une opposition.

Des arrestations de juifs ont déjà été opérées, en 1941, à paris : l’opération cette fois-ci sera d’une tout autre ampleur et nécessitera une minutieuse préparation franco-allemande. rené bousquet, secrétaire général à la police, représente pierre laval aux réunions d’organisation avec les autorités allemandes. Également présents, de hauts responsables de la police parisienne, du ravitaillement et du commissariat aux questions juives. le 16 juin 1942, les partenaires se mettent d’accord : 22 000 juifs étrangers de 16 à 55 ans seront arrêtés par la police française dans la région parisienne et 10 000 en zone libre. Le 7 juillet, la date initiale du 13 juillet est repoussée aux 16 et 17 juillet pour éviter une concordance avec la fête nationale.

Certes, bien que la France ne soit pas impliquée dans cette affaire, le chef du gouvernement a cru bon de faire aux Allemands une proposition pertinente : « dans une intention d’humanité, les enfants sont autorisés (sic) à accompagner leurs parents. » il affirme aussi qu’aucun juif français ne sera envoyé dans un camp d’internement. rassuré par ces déclarations ambiguës, le maréchal Pétain, qui avait refusé jusque-là de donner l’ordre à la police d’arrêter des juifs français, cette fois ne dit plus rien. Les ministres n’éprouvent pas non plus le besoin de poser des questions.

http://education.francetv.fr/matiere/epoque-contemporaine/premiere/article/vel-d-hiv-comment-a-ete-organisee-la-rafle


http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-gauche-votait-petain-en-masse-192504

end


MACRON et le VEL'D'HIV -FAITS et procédures.
Contenu Sponsorisé


MACRON et le VEL'D'HIV -FAITS et procédures.
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures  
Page 1 sur 1  

  
  
 Répondre au sujet