Vie Politique et Philosophique Index du Forum
Vie Politique et Philosophique
Forum en vue de débattre de l'actualité politique…Échanger les idées et les opinions en toute sérénité, loin du tumulte ambiant.
Répondre au sujet
Le GVT et MACRON n'en finissent pas de mentir
GUERIN


Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2016
Messages: 550
Localisation: LE MANS
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 167
Moyenne de points: 0,30
Répondre en citant
PublicitéSupprimer les publicités ?
DÉSINTOX. Selon les derniers chiffres de la Dares, le bureau statistique du ministère du Travail, on dénombrait au premier trimestre 2017 32 000 personnes en contrat aidé du secteur marchand (CUI-CIE) et 227 000 en contrats aidés du secteur non marchand (CUI-CAE). A cela, il faut ajouter 91 000 emplois d’avenir. Les annonces du gouvernement concernent ces trois catégories. Sur les emplois d’avenir, «seuls des renouvellements pourront être assurés pour permettre la poursuite de parcours déjà engagés». Les CIE du secteur marchand sont, eux, à l’arrêt. Dans la lettre envoyée aux préfets, il est ainsi «demandé de stopper les prescriptions». Les crédits des 7 000 contrats non consommés du secteur marchand vont être redirigés pour financer des CAE du secteur non-marchand dont le nombre est fortement restreint pour atteindre 239 000 contrats signés sur l’année.

Venons-en à l'(in)efficacité de ces contrats invoquée par le Premier ministre. Edouard Philippe tire ses chiffres d’une étude de la Dares publiée en mars 2017. Chiffres qu’il déforme pour deux raisons.

Primo, il ne regarde qu’une seule catégorie de contrats aidés pour en tirer une conclusion générale sur leur ensemble. La Dares écrit en effet qu’en 2014, 26% des sortants de CAE (non marchand) avaient un emploi durable (CDI, CDD de plus de six mois, titularisations dans la fonction publique et emplois de travailleur indépendant) six mois après la fin de leur contrat. Même si, comme on l’a vu ci-dessus, la majorité des contrats aidés concernent le secteur non marchand, il est trompeur de ne regarder que cette catégorie pour en déduire que 75% des personnes ayant eu des contrats aidés sont au chômage.

Si l’on regarde le secteur marchand (CIE), on constate que 57% des bénéficiaires sont en emploi durable six mois après leur sortie.

Deuxio, Edouard Philippe oppose dans son argumentaire le fait d’avoir un emploi durable et de n’avoir rien… Or, ne pas être en contrat durable ne signifie pas forcément être au chômage. Comme on le voit sur le tableau ci-dessous, si seulement 26% des sortants de CAE ont un emploi durable, 41% sont en emploi et 4% sont en formation. En fait, ils sont 51% au chômage, et 4% sans activité. Un taux élevé mais à relativiser par rapport aux 75% déduits par Philippe. Si l’on regarde les sortants de CIE, ils ne sont plus que 29% au chômage et 3% en inactivité. Les emplois d’avenir ayant été créés en 2012 et prévoyant des durées de contrat jusqu’à trois ans et des formations, les données sur leur situation six mois après la fin de leur contrat ne sont pas encore disponibles, précise la Dares.

Libération orange


Le GVT et MACRON n'en finissent pas de mentir
Contenu Sponsorisé


Le GVT et MACRON n'en finissent pas de mentir
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure  
Page 1 sur 1  

  
  
 Répondre au sujet