Vie Politique et Philosophique Index du Forum
Vie Politique et Philosophique
Forum en vue de débattre de l'actualité politique…Échanger les idées et les opinions en toute sérénité, loin du tumulte ambiant.
Répondre au sujet
Macron est-il coupable de Haute trahison ?
GUERIN


Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2016
Messages: 607
Localisation: LE MANS
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 187
Moyenne de points: 0,31
Répondre en citant
PublicitéSupprimer les publicités ?
L' histoire secrète de la vente d’Alstom à General Electric ou la Haute trahison de Macron

par Mickael Zhekoo 21 Mai 2018, 17:27 France, Flash info, Economie, International, Europe, Terrorisme, actualité, Presidentielle2017, union européenne 2017, union europénne 2016, crise, presidentielle, européennes 2019, presidentielle france, frexit, Politique, Finance, macron, Alstom, 2018, General Electric




L' histoire secrète de la vente d’Alstom à General Electric ou la Haute trahison de Macron

extrait de l’émission Spécial Investigation du 9 novembre 2016: « Anti-corruption, l’arme fatale américaine », expliquant le rôle d’Emmanuel Macron dans la vente d’Alstom à Général Electric alors qu’Arnaud Montebourg avait bloqué la vente par décret.





La folle et secrète histoire de la vente d''Alstom à General Electric

Hervé Martin, Le canard enchaîné, le 25 Avril 2018



LA VENTE, en 2014, de la branche énergie d'Alstom à General Electric (GE) a été organisée par Bouygues et la banque Rothschild à l''insu du pouvoir politique, mais pas d'Emmanuel Macron, alors secrétaire général adjoint de l'Elysée et... ancien de Rothschild. C est, en substance, le résumé de l'avant-propos épicé du rapport de la commission d'enquête parlementaire rédigé par son président, le député (LR) Olivier Marleix.

Ce groupe de 30 députés, dont le rapport vient d'être mis en ligne, a été constitué en octobre en 2017, afin de tirer au clair les conditions de la cession du géant français de l'énergie à GE verser 12,7 milliards d'euros. « La préoccupation centrale a été de sauvegarder les intérêts des actionnaires (dont Bouygues, à hauteur de 28 %). L'intérêt industriel de l'opération a été examiné en vitesse. L'intérêt stratégique de la France, pas du tout », a expliqué Marleix au « Canard ».

Résultat : près de la moitié du produit de la vente a été reversé (tout de suite ou dans les mois suivants) aux actionnaires, dont 1,6 milliard au seul Bouygues. Celui-ci a ainsi compensé - et plus encore - les pertes enregistrées depuis fils entrée chez Alstom, en 2006. Les banquiers Rothschild et la Banque de l'Amérique, eux, ont empoché de l'onu quart de milliard de rémunération.

A l'arrivée, le paysage décrit par Marleix évoque des nations unies désastre industriel : la fabrication de chaudières nucléaires hne aujourd'hui américaine. Quant à l'autre branche d'Alstom, le transport, censée devenir l'« Airbus du rail » par une fusion entre égaux avec Siemens, elle va purement et simplement être absorbée par le groupe allemand !

Les travaux de la commission, vus par Marleix, permettent de reconstituer la chronologie cachée de cette brillante opération.

• Eté 2012. A peine arrivé à l'Elysée comme secrétaire général adjoint, Emmanuel Macron, hne averti du souhait de Bouygues de sortir aux meilleures conditions d'Alstom, où il a déjà perdu 1,4 milliard. Alors qu'il avait acheté ses actions à 49 euros, elles n'en valent plus que la moitié. Martin Bouygues, « collé » chez Alstom, va-t-il être contrainte de vendre Bouygues Télécom, fils, enfant chéri, mis à mal par Free ?

Macron hne sensible à cette détresse et aux arguments développés par Rothschild, qui est non seulement le fils de l'ancien employer, mais aussi la banque de Bouygues (depuis vingt et un ans) et d''Alstom (depuis quatorze ans). Tout ce petit monde a déjà plan de l'onu : céder à Alstom Energie à GE. Bouygues vendra ainsi au mieux ses actions du groupe français lors de son passage sous pavillon AMÉRICAIN.



• 23 octobre 2012. Prudent, Macron veut vérifier que la solution tient la route. Au cabinet (américain) AT Kearney, il demande un rapport. L'Explication de la lettre de commande passée par l''APE, l'Agence des participations de l'Etat : « Le groupe Bouygues pourrait vouloir céder

sa participation au capital d'Alstom. »



• 18 janvier 2013. AT Kearney rené, fils d'un rapport. Sans surprise, la vente à GE, préconisée par le clan Bouygues, est pré-sentée comme la meilleure solution. La remise de l'audit s'est effectuée « sous le sceau du secret », en présence de quelques fonctionnaires de Bercy, a précisé le re-présentant d AT Kearney auprès de la commission d'enquête. Tellement secret que ni Hollande ni Pierre-René Lemas, le secrétaire général de l'Elysée, ne sont au courant de la démarche de Macron (lire ci-contre) !



• Eté 2013. Ses débuts, selon Olivier Marleix, « des contacts exploratoires entre Alstom et GE, par M. Poux-Guillaume, président d'Alstom de la Grille ».



•Février 2014. Au terme de plus de six mois de négociations, les patrons de GE et d'Alstom concluent des nations unies « accord de prin cipe pour la fusion de la branche énergie d'Alstom avec GE.



• 24 avril 2014. Une fuite de l''agence Bloomberg révèle l'opération. C est la stupéfaction générale. « Kron, le patron d'Alstom) m a fait un enfant dans le dos ! lance le ministre chargé du dossier, Montebourg. Quant à Macron, le 11 mars 2016 il affirme benoîtement, devant la commission des Affaires économiques de l''Assemblée : « Le gouvernement a été mis devant le fait accompli. » L' enfant dans le dos ce n était pas Kron mais Macron !

Hervé Martin, Le canard enchaîné, le 25 Avril 2018






Un rapport à double fond

C EST du lard ou du cochon ? Olivier Marleix, président (LR) de la commission d'enquête parlementaire, estime de soi, en préambule de son rapport, que « l'Etat, en autorisant la vente d''Alstom à General Electric, a failli à préserver les intérêts nationaux», et a sombré dans le « laisser-faire ». Que nenni ! gronde le macroniste Guillaume Kasbarian, rapporteur de la même commission, pour qui « l'offre de GE était la seule crédible (...) et l'action de l'Etat a permis d'obtenir certaines garanties de la part » du groupe américain. Et quelles garanties ! « Créer 1 000 emplois nets en France (...). Investir massivement dans la recherche (...). Développer le site de Belfort (...). Créer une filière de l'éolien », entre autres. Las ! « trois ans après, il ne reste rien du Meccano demandé et validé par l'Etat français », ricane Marleix. Et tout ça dans le même rapport, voté à l''unanimité - président et rapporteur compris... Le mot de la fin revient à Kasbarian, qui prédit : « Bien entendu, les débats perdureront après la publication de ce rapport. »

Après des conclusions aussi définitives, on se demande bien pourquoi





Macron est coupable de Haute trahison : A savoir la vente de notre independance énergetique aux Amercains
L'acte ou l'action méritant la qualification de haute trahison est un crime qui consiste en une extrême déloyauté à l'égard de son pays, de son chef d'État, de son gouvernement ou de ses institutions. Ce crime est souvent associé avec celui d'intelligence avec l'ennemi. Il s'agit souvent d'une infraction politique, concernant les détenteurs d'une autorité politique dans l'exercice de leurs fonctions.


Macron est-il coupable de Haute trahison ?
GUERIN


Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2016
Messages: 607
Localisation: LE MANS
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 187
Moyenne de points: 0,31
Répondre en citant
Emmanuel Macron Secrétaire général de Hollande, soutient depuis l’Elysée les intérêts des Américains et de la haute finance face à ceux de la France, chasse Montebourg de Bercy et prend sa place. Aussitôt, de Bercy il vend un des domaines les plus performants de la souveraineté nationale qu’est Alstom aux USA.
Emmanuel Macron, né le 21 décembre 1977 à Amiens, est un homme politique, haut fonctionnaire et ancien banquier d’affaires français.

Diplômé de l’ENA en 2004, il devient inspecteur des finances avant de débuter en 2008 une carrière de banquier d’affaires chez Rothschild & Cie. Membre du Parti socialiste entre 2006 et 2009, il est nommé secrétaire général adjoint de la présidence de la République auprès de François Hollande en 2012 puis ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique en 2014 dans le gouvernement Manuel Valls II.

En avril 2016, il fonde le mouvement politique « En marche ! » puis démissionne de ses fonctions de ministre en août de la même année. Trois mois plus tard, le 16 novembre, il annonce sa candidature à l’élection présidentielle de 2017. (Source Wikkipedia)

Il s’agit d’opérations de haute trahison passées sous silence pendant que la presse amuse l’opinion sur le salaire de 3600,00€ mensuel perçu par Madame Fillon au titre d’assistante parlementaire, face à la dilapidation des fleurons de l’industrie française, avec un grand pan du pouvoir énergétique de la France transféré aux Américains.

Macron a aussi vendu SFR à Patrick Drahi………………..
dans Politique — par Emilie Defresne — 7 février 2017

Macron n’est pas resté longtemps à Bercy (deux ans quand même!) après avoir sévi à l’Elysée deux ans, mais cela lui a suffit pour multiplier les trahisons; il n’a pas fait que donner Alstom aux Américains, mais comme Marine Le Pen l’a rappelé, il a aussi, et entre autre, offert sur un plateau SFR à Patrick Drahi……………..

https://youtu.be/dOnGH9v-oIA


https://youtu.be/j6JXHXmsdVU




C’est le Système qui parle le mieux d’Emmanuel Macron, tel qu’en témoigne le directeur de la banque Rothschild, François Henrot, bras droit de David Rothschild, à la tête de la banque d’affaire Rothschild & Cie:


« Et je dirai, cet entretien a été pour moi la révélation immédiate! Ce jeune trentenaire n’avait pas seulement des capacités intellectuelles extra-ordinaires! Je lui ai dit: Écoutes! ne cherches pas plus loin, euh! Considères que tu es fait associé dans cette maison! » » Ca, on apprend vraiment l’art de la négociation, on est amené aussi beaucoup, et ça c’est, j’allais dire… heureusement ou malheureusement, utile en politique: communiquer, c’est-à-dire à raconter des hist… une histoire! Donc on y apprend d’une certaine façon aussi des techniques de … Comment j’allais dire… pas de manipulation de l’opinion, mais de… un petit peu… »

Pour Macron l’élection est un système dépassé…

Mais celui qui jamais ne s’est frotté à l’élection prétend que ce système est dépassé, tel que le révèle la vidéo qui suit… En effet, quand on possède « les techniques de manipulation de l’opinion », et l’argent de la haute banque, l’élection n’est plus qu’une formalité, puisqu’elle dépend de l’adoubement du Système oligarchique mondialiste et non des électeurs.

dans Politique — par Emilie Defresne — 7 février 2017


Macron est-il coupable de Haute trahison ?
GUERIN


Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2016
Messages: 607
Localisation: LE MANS
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 187
Moyenne de points: 0,31
Répondre en citant


La vente d'Alstom, histoire d'une guerre économique

La solution au problème est simple: s'allier aux russes car ils sont plus dignes de confiance, respectueux des souverainetés, de la démocratie, moins nationalistes, fourbes, menteurs, cupides et plus forts militairement que les américains.

Les français, arrêtez d'être naïfs et d'avoir peur des russes et de faire aveuglément confiance aux américains: ils en profitent

https://youtu.be/88cZestFj9c

Ce sujet est, à mon avis, primordial pour comprendre que ces américains nous dirigent et peuvent nous faire revenir à l'age du charbon au moindre signe de patriotisme français ou d'opposition à leur politique impérialiste.

En complément à cela, il serait audacieux d'oser envoyer un "appel au rassemblement" à tous les ingénieurs et techniciens de chez Asthom, à la retraite ou non comme moi, afin de faire naître un Alsthom version 2.0, sorte de contre pouvoir Français pour la création des turbines d'alternateurs pour les centrales nucléaires Françaises (entre autres) qui ne seraient, du coup, jamais menacées ni stoppées en cas d'incompétence ou de refus de Général Electric de réparer celles-ci, par exemple.

Je soutien la préservation de notre Indépendance Nationale et je ne veux pas voir Mon Pays plongé dans le noir par un caprice venant d’israël via les états unis.

La solution au problème est simple: s'allier aux russes car ils sont plus dignes de confiance, respectueux des souverainetés, de la démocratie, moins nationalistes, fourbes, menteurs, cupides et plus forts militairement que les américains.

Les français, arrêtez d'être naïfs et d'avoir peur des russes et de faire aveuglément confiance aux américains: ils en profitent honteusement!

N'oublions pas que Sarko, alors ministre de l'économie, a placé à l'époque l'un de ses copains, soit Patrick Kron, à la tête d'Alstom dans les années 2000, et dès lors Patrick Kron n'a eu de cesse de développer au maximum les business hors de France, R&D hors de France, bureaux d'études hors de France, constructions d'usines hors de France, optimisation fiscale hors de France, magouilles en tous genres dans beaucoup de pays dans le monde sous l'ère de Patrick Kron - voir note & dossier sur Alstom sur : asso-sherpa.org - et rien n'a été fait pour les salariés français, pour les marchés locaux français ou européens pour devenir vraiment leader et faire travailler au maximum les salariés français. Tout a été fait depuis des années pour dégommer les salariés français d'Alstom, réduire les services, dissoudre des départements, etc ... bref les salariés français d'Alstom et futurs - soit disant - salariés General Electric , pourront remercier Patrick Kron et toute sa clique de dirigeants malsains car ils se retrouveront licenciés en grand nombre , des milliers et milliers de salariés français - soit disant devenus General Electric - iront s'inscrire au Pôle Emploi d'ici à quelques mois ou quelques années ! ... et cet enc*lé de Patrick Kron lui tout tranquillement sera bien au chaud en tant qu'actionnaire chez Sanofi et avec tous ses jetons de présence dans d'autres grands groupes du CAC40 + toute sa fortune personnelle. Ce qui est vraiment navrant dans tout ça c'est que tous les syndicats confondus d'Alstom Power en France + les salariés , ne se sont jamais vraiment bougés le cul pour se mobiliser et faire des grosses grèves ou gros mouvements sociaux afin , peut-être , d'essayer de faire pression sur Patrick Kron et ses copains , afin que eux salariés ne soient pas foutus en l'air dans les années à venir et aller pointer au Pôle Emploi !

https://youtu.be/szva1FyTK3Q


Asselineau dit les vérités qui dérange sur Alstom, Siemens et STX.






Stéphane CRAYE-RAYER
Marc De Douvanil


Macron est-il coupable de Haute trahison ?
Contenu Sponsorisé


Macron est-il coupable de Haute trahison ?
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures  
Page 1 sur 1  

  
  
 Répondre au sujet