Vie Politique et Philosophique Forum Index
Vie Politique et Philosophique
Forum en vue de débattre de l'actualité politique…Échanger les idées et les opinions en toute sérénité, loin du tumulte ambiant.
Reply to topic
Pourquoi le film "Forrest Gump" est un drame et pas une comédie
ZeM


Offline

Joined: 05 Jul 2010
Posts: 1,387
Localisation: Laval
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 1,482
Moyenne de points: 1.07
Reply with quote
PublicitéSupprimer les publicités ?
Ce qui suit concerne uniquement le film, non le roman (que je n'ai pas encore lu)…


Aussi, ce qui suit va contenir des spoilers (terme pour désigner des éléments d'une oeuvre -révélations, tournure des évènements contés, etc. et gâcher la découverte pour ceux qui ne connaissent pas la dite oeuvre). Et comme il vaut mieux découvrir un film, livre ou autres, selon ses propres perceptions sans influence : 
Voyez ce film avant de lire la suite.
D'autant que ces posts sont pensés pour ceux qui connaissent déjà ce film.
Vous voilà prévenus: à vous de voir.


Forrest Gump est un roman de Winston Groom de 1986, adapté au cinéma par Robert Zemeckis, interprété par Tom Hanks, Robin Wright, Gary Sinise, Mykelti Williamson pour les quatre personnages principaux. J'y ajouterai aussi Sally Field qui tient un rôle relativement important pour la compréhension de l'histoire.


Le film


Ne citer que les personnages principaux, c'est une injustice tant chaque acteur même secondaire, chaque technicien ayant contribué au film mériterait une récompense (dont ce film en a reçu plusieurs) pour la justesse de cette oeuvre à tous points de vue.


Après avoir lu bien des critiques, professionnelles comme amateurs, on peut y remarquer une incompréhension, ou une compréhension seulement partielle de ce film. C'est pourquoi il est perçu de mon point de vue comme comédie dramatique alors que rien ne relève de la comédie (cf. un de mes posts précédents sur FB reposté sur ce forum dont le lien est un peu plus bas, texte sur les trois catégories d'humains).


Le film est en fait un maillage, qui se tisse au fur et à mesure de l'évolution des personnages et de "l'histoire contemporaine" des États-Unis. Il faut juste reconnaître les références, rien de compliqué si on a un peu de culture générale ou seulement un peu de curiosité).


Les personnages principaux sont :
Forrest Gump
Jenny
Capitaine Dan
Bubba
+ Madame Gump : La mère de Forrest


Le synopsis est simple de prime abord, on suit le personnage principal (Forrest Gump), un "benêt" selon la majorité des points de vue, à travers une partie des États-Unis, sur deux décennies environ.
Comme dans toute oeuvre, les personnages font le drame, le reste n'est que contexte (qui peut renforcer et sous-entendre ou étendre ce qui y est raconté).
La suite ne portera que sur les personnages et ne sera nullement une critique du film.


Afin, pour les plus curieux, d'avoir de la matière supplémentaire qui souhaitent mieux comprendre mon point de vue, on peut lire, avant de continuer plus avant, ce texte que j'ai moi-même posté ici, sur Facebook et sur ce même forum :
http://www.forumviepolitique.com/t692-Les-freaks-et-les-autres.htm


Le film est aussi remarquable du point de vue technique (pour l'époque 1992) avec ses incrustations de Forrest Gump sur de vraies images d'archives.


Voilà pour l'introduction; avec néanmoins ce rappel en forme d'injonction : re-découvrez ce film unique en son genre.



_________________
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied

High Hopes; Pink Floyd
Visit poster’s website
Pourquoi le film "Forrest Gump" est un drame et pas une comédie
ZeM


Offline

Joined: 05 Jul 2010
Posts: 1,387
Localisation: Laval
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 1,482
Moyenne de points: 1.07
Reply with quote
Forrest Gump (interprété par Tom Hanks).


Tout d'abord, le personnage principal. Considéré depuis son enfance par quasiment tout le monde comme un "freak"; terme utilisé au moins une fois en VO. Seuls les autres personnages principaux comprendront qu'il est différent par une autre façon de penser, et non par un manque d'intelligence.


Ce personnage est mû par des valeurs morales que lui a inculqué sa mère via ses petites phrases, adaptées à sa compréhension, telles que :
"- La vie, c'est comme une boite de chocolat, on ne sait jamais sur quoi on va tomber".


Combien ont répété cette phrase dans la vie réelle avec un sourire idiot sans même en comprendre le double-sens, sans chercher à comprendre comment Forrest lui, a pu la comprendre et l’interpréter ? Combien n'ont pas remarqué que cette phrase va perdurer tout le long du film et donner à Forrest une cohérence sur toutes ses actions ?


Une des valeurs morales de ce personnage est la sincérité. Quand il aime, c'est sans arrière pensée, sans ambiguïté. Ce qui le rend différent de la majorité qui le prennent pour un imbécile (je ne ferai pas l'injure de dire où est la contradiction).


Une deuxième valeur morale inculquée par sa mère est la Liberté. Pas le droit de tout faire (qui n'est pas de la Liberté); mais de faire ses propres choix sans que ce ne soit au détriment de la liberté des autres.
Sous cet angle; il fait ce qu'il a envie, laissera les autres faire leurs propres choix sans jamais chercher à les influencer, même si parfois il en souffre.
Cet exemple quand il se met à courir… parce qu'il en a envie -ce que ne comprend pas la majorité qui tient à y voir un symbole bidon- aussi "à cause" d'un autre personnage abordé plus loin; Jenny.


Sa troisième valeur morale est la confiance, celle qu'il accorde aux autres, mais surtout sa propre parole qu'il donne parfois aux autres. Un autre personnage décrit plus loin finira par comprendre cet état d'esprit.


Forrest Gump est cette plume qu'on voit dans le film; il ne se laisse pas porter au hasard, mais son vent porteur est fait de ce qu'il ressent pour ses compagnons d'(in)fortune, de ses amitiés et de ses amours, de ses moindres promesses qui peuvent paraître anodines pour les gens légers; les "normaux".


On peut aussi relever quelques détails révélateurs :
Lorsqu'il est en formation à l'armée, bien que Forrest prétende que c'est facile car il n'y a qu'à suivre les ordres et dire "-Oui Sergent instructeur !"; il démontre une certaine intelligence et une dextérité hors du commun, à l'assemblage de l'arme.


Deuxième détail qui, lui, évoque les perceptions différentes de la douleur chez Forrest Gump : Quand il voit Jenny partir à nouveau, juste avant qu'il se mette à courir, le réalisateur insiste sur Forrest abasourdi, son abattement et son incompréhension.
Ce qu'on peut mettre en parallèle quand il se prend un certain projectile (qui doit être bien douloureux) et où il ne trouve qu'à dire, sans même s'arrêter : "- Quelque chose m'a piqué !".


Forrest Gump est un "freak" selon le commun des mortels, mais il possède une dignité à toute épreuve. Il est un modèle de vertus que ne possèdent pas, ou très peu, la majorité du monde qui pourtant le regarde avec un visage narquois en lui jetant des pierres.



_________________
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied

High Hopes; Pink Floyd
Visit poster’s website
Pourquoi le film "Forrest Gump" est un drame et pas une comédie
ZeM


Offline

Joined: 05 Jul 2010
Posts: 1,387
Localisation: Laval
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 1,482
Moyenne de points: 1.07
Reply with quote
Jenny (interprétée par Robin Wright)

Jenny est le premier et seul amour de Forrest. Il le dit lui-même dans le bus, formalisé à peu-près ainsi alors qu'il se fait chahuté (litote, car il s'agit de rejet) : "Puis j'ai entendu sa voix; c'est la plus belle chose au monde que j'ai entendu."
Jenny sait que l'amour que lui porte Forrest est inconditionnel. Mais elle n'en mesure pas la portée au début car elle-même est une âme perdue (freak en quelque sorte).
C'est elle qui lui donnera une autre phrase bien connue à au moins deux reprises : "-Cours Forrest"

Depuis le début, Jenny souffre, elle se cherche, elle cherche à être entendue, écoutée, aimée, mais ne trouvera jamais les bonnes personnes car elle se laisse dériver. Allant de mauvais coups en mauvais plans, se détruisant elle-même.
Comme un double sens le laisse présumer; ce qu'elle souhaite, c'est "voler", être libre, mais demeure prisonnière de ses propres démons qui la conduiront jusqu'au trépas car ils se concrétisent par ses rencontres foireuses d'une part.

Ces rencontres foireuses ne sont personne d'autre que les gens normaux, eux qui suivent les modes et les mouvements de la société.
Ces derniers profitent des faiblesses de Jenny constamment pour, pardonnez l'expression triviale, la sauter (il ne s'agit pas d'amour, ça, c'est Forrest qui lui porte). Le reste du temps, elle navigue entre gifles et désillusions.

Petit aparté :
Ce dernier point m'est important car dans la vie réelle, c'est bien comme ça que ça se passe. Une personne qui subit des difficultés dans sa vie, croise souvent des gens "normaux", considérés bien souvent comme amis, qui profiteront de ces faiblesses en faisant croire à l'amour, la compréhension mais sans l'écoute car ils n'en n'ont rien à faire du "freak" (être en difficulté fait aussi le freak pour le commun des mortels).
Les "Forrest" (dans le sens amis sincères) et les autres "freaks" doués d'écoute, ne profitent jamais des gens en difficulté même si une opportunité flagrante se présente.



Jenny n'obtient que le mal-être et les railleries de ces normaux qui, eux-mêmes, la poussent constamment dans l'erreur.
Seul Forrest Gump ne souhaite que son bonheur parce qu'il l'aime… Et parce qu'il l'aime, il la laisse partir/courir. D'où ces immenses déchirements qu'il doit ressentir.


Jenny ne comprendra que bien trop tard ses erreurs, quand Forrest, malgré toutes ces années passées, lui demande de l'épouser à peu près en ces termes : "Je sais que je ne suis pas très malin, mais je ferai un bon mari."
Cette argument qui sonne, certes comme une déclaration d'amour, mais aussi comme une promesse.

Jenny est aussi une freak à sa façon, et pourtant, elle ne possède pas non plus une once de méchanceté.
Elle comprend même Forrest quand, lorsqu'elle lui demande pourquoi il la défend toujours, qu'il lui répond "Tu es Ma Jenny". Et elle de lui répondre qu'elle sera toujours à lui.
Ce que le monde normal entendrait assurément comme une appartenance (ma femme, mon mari, ma petite-amie) plus que comme un message d'amour sincère.

Puis la "vie" fera une autre crasse dont elle à le secret, faire payer à Jenny ses errances -drogues et mauvaises rencontres- par une maladie dont, vu l'époque et comme Jenny la décrit, on devine être le SIDA… ajoutant encore aux tourments de Forrest.

Difficile d'y voir matière à comédie vu sous cet angle, n'est-ce-pas ?




"-Il y a des jours comme ça; y'a pas assez de pierres".



_________________
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied

High Hopes; Pink Floyd
Visit poster’s website
Pourquoi le film "Forrest Gump" est un drame et pas une comédie
ZeM


Offline

Joined: 05 Jul 2010
Posts: 1,387
Localisation: Laval
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 1,482
Moyenne de points: 1.07
Reply with quote
Bubba (interprété par Mykelti Williamson)

Bubba (Benjamin Bufford Blue) et Forrest se rencontrent en partance pour la guerre du Vietnam.

Bubba est décrit comme ayant l'esprit limité par ce qu'il connait parfaitement; la crevette. De sa pêche aux différentes façons de les cuisiner, il est incollable.

Ce que tout le monde semble prendre pour une obsession "freak" (n'oublions pas que le film est dit d'un regard de "normal" qui pousse à nous interroger sur nous-mêmes) peut être vu comme une volonté de réussir pour nourrir sa famille et sortir de son passé. Passé qui est évoqué en ces termes paraphrasés; toute sa famille, aïeux jusqu'aux parents, "servent" la crevette (en tant que serviteurs/domestique).

Il se lie d'amitié avec Forrest, dans le car de l'armée (parallèle avec Jenny qui rencontre Forrest dans le bus scolaire).
Néanmoins, il propose à Forrest de s'associer avec lui à sa future entreprise de pêche à la crevette alors qu'il a déjà tout calculé. Du prix du bateau, au carburant nécessaire, frais divers et prix de vente.
Cette proposition est assortie de l'argument que Bubba serait capitaine du bâteau, et Forrest le second… et les gains à fifty-fifty (50/50); ce que ne proposerait aucune personne normale dans ces conditions.
Ce détail tend à démontrer que Bubba ne possède pas non plus l'instinct de profiter des autres -surement parce qu'il est "gentil" comme disent péjorativement les gens normaux- ce qui donne un indice fort sur les valeurs morales de ce personnage.

À cette proposition, Forrest répond par un bref "-D'accord".
Qui peut renforcer pour les gens normaux cette impression d'un dialogue entre deux freaks alors que cette réponse, aussi courte soit-elle, est aussi une promesse.
Mot d'importance aux yeux du personnage principal qui tiendra son engagement alors que Bubba connaît un destin tragique, ce qui "normalement" libérerait Forrest de cette promesse.

Là encore, on ne peut distinguer aucune comédie, à moins de trouver le personnage de Bubba hilarant. De là à la moquerie…



_________________
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied

High Hopes; Pink Floyd
Visit poster’s website
Pourquoi le film "Forrest Gump" est un drame et pas une comédie
ZeM


Offline

Joined: 05 Jul 2010
Posts: 1,387
Localisation: Laval
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 1,482
Moyenne de points: 1.07
Reply with quote
Lieutenant Dan (interprété par Gary Sinise)

Lieutenant Dan est rencontré au Vietnam par Forrest et Bubba. C'est le responsable d'unité où ils sont envoyés.
Ce personnage est mû en quelque sorte par une autre valeur morale (biaisée cependant); le devoir envers la patrie et mourir au champ d'honneur comme tous ses ancêtres et aïeux.
Il n'est pas pour autant une tête brûlée et est même plutôt bienveillant envers les hommes sous son commandement, y compris Bubba et Forrest qu'il considère au même titre que les autres soldats de l'unité.

Devenu handicapé, il passe par plusieurs caps :
- Indifférence (pas de jugement envers les individus, mais loyauté envers son unité).
- Avoir un grief fort contre Forrest qui lui a sauvé la vie (et à quelques autres membres de l'unité).
- Ressentir de la jalousie envers Forrest qui est récompensé pour son acte de bravoure.
- Sombrer dans l'alcool, la luxure, la désillusion envers la patrie.
- Comprendre que tenir ses promesses, même envers les morts au combat ("tradition familiale" dans sa perception biaisée) n'est pas mourir.

Ce dernier point s'illustre particulièrement lorsque, pendant une soirée dans un bar, Forrest lui fait part de sa promesse faite à feu Bubba; acheter un crevettier et se lancer dans ce business. À ceci près que Forrest sera seul, et donc capitaine dudit bateau sans expérience aucune.
Ce qui donne cette réplique pour le moins sarcastique et ironique du Lieutenant Dan (qui a perdu ses deux jambes) :
"-Si tu es capitaine de ton bateau, alors je serai ton second !"

Lieutenant Dan, freak aussi à plusieurs points de vue, d'abord militaire avec le sens du devoir en pleine période hippie, puis laissé pour compte par la société en tant que vétéran, est aussi un personnage toujours mû par ses valeurs morales.

Là encore, le thème du rejet est de plus en plus présent que le personnage évolue et comprend Forrest Gump.



_________________
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied

High Hopes; Pink Floyd
Visit poster’s website
Pourquoi le film "Forrest Gump" est un drame et pas une comédie
ZeM


Offline

Joined: 05 Jul 2010
Posts: 1,387
Localisation: Laval
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 1,482
Moyenne de points: 1.07
Reply with quote
Madame Gump (interprétée par Sally Field)

La mère de Forrest est un personnage plus secondaire si l'on compte ses apparitions à l'écran, mais sa présence est toujours là au long du métrage car c'est elle qui a inculqué les valeurs à Forrest. Respect et reconnaissance des différences, ne pas porter de jugement, respecter la liberté des autres, etc.

Elle aussi, si l'on prend en compte le contexte -femme seule, abandonnée par son mari dans les années 60, est hors de la normalité.
De plus, elle semble voir et comprendre le monde sans malveillance ni aigreur (et ce n'est pourtant pas faute de le mériter, eu égard par exemple au professeur -voir le film).
Freak, elle aussi, aux yeux de la "normalité"…

Même à sa mort, elle saura dire et faire comprendre en une phrase à son fils que son décès à elle, fait partie de la vie.



_________________
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied

High Hopes; Pink Floyd
Visit poster’s website
Pourquoi le film "Forrest Gump" est un drame et pas une comédie
ZeM


Offline

Joined: 05 Jul 2010
Posts: 1,387
Localisation: Laval
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 1,482
Moyenne de points: 1.07
Reply with quote
Retour sur l'oeuvre générale après cette supervision des personnages

Forrest Gump est un personnage, qui comme ses compagnons, sont considérés comme imbéciles et stupides alors qu'ils sont tellement plus vertueux que ceux qui les accablent et les moquent.
Ce film serait optimiste, ce qui lui donnerait le statut de comédie-dramatique, si les "gens normaux" finissaient par s'apercevoir de la nature droite de ces personnages si différents qu'ils perçoivent comme des personnes de seconde zone. Mais à aucun moment, cette démarche n'est évoquée (réaliste cela dit).

Autre point qui fait que ce film est un drame pur, c'est que Forrest, bien qu'on nous montre des réussites (qui ne sont pas les siennes) et si on "lit" bien ce film entre les lignes, au delà des apparences, est un personnage qui ne subit que des revers et souffrances terribles : les moqueries et rejets constants des gens normaux, puis voir constamment Jenny partir, se fuir elle-même (en la sachant aller droit dans le mur), les décès de sa mère, de Bubba et de "sa" Jenny.
Seul le Lieutenant Dan est à l'inverse de ces schémas récurrents du film. Il va passer du grief à la compréhension et au respect de Forrest.

Dans les images d'archives qui ponctuent le film, on peut voir d'autres formes de rejets. Par exemple, lors de la ségrégation. Ce point est aussi soulevé avec le prénom de Forrest.
Ce film ne parle, de mon point de vue psychorigide je le rappelle, que de ces sujets ; le rejet, la différence et les valeurs morales non pas dictées selon une doctrine, une idéologie ou une religion; c'est à dire récitées et souvent moins suivies même par les plus prosélytes. Mais des valeurs morales qu'un individu façonne par lui-même, pour lui-même.

Ce qui fait que Forrest Gump et ses compagnons sont des personnages qui demeurent d'une dignité à toute épreuve, mais restent vus et perçus par des spectateurs qui en ricanent. Et ça aussi, c'est peut-être dramatique d'une certaine façon.

Forrest Gump est un film intelligent à tous points de vue. Il nous parle de personnages avec une autre intelligence, mais garde, avec la même bienveillance que ses personnages, les spectateurs dans leur confort, leur permettant de rire et de se moquer de leurs aventures, aussi néfastes et dramatiques soient-elles.
Ce film parle aussi de la Liberté; la liberté de ne pas chercher à comprendre, rejeter et se moquer, la liberté d'être "normal" ou la liberté d'être soi-même.

Certes, certains diront, peut-être pour se dédouaner face à ce miroir filmique, que ce film est, par certains aspects, poétique… mais la poésie n'est pas toujours optimiste et teintée aux couleurs de l'arc-en-ciel.
Créer des films "grand-public", divertissants et portant en même temps des interrogations est un des talents de ce réalisateur.



_________________
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied

High Hopes; Pink Floyd
Visit poster’s website
Pourquoi le film "Forrest Gump" est un drame et pas une comédie
Contenu Sponsorisé


Pourquoi le film "Forrest Gump" est un drame et pas une comédie
All times are GMT + 2 Hours  
Page 1 of 1  

  
  
 Reply to topic